L’UE ne répond pas aux critères d’un lauréat du Prix Nobel

16.10.2012 - Human Wrongs Watch

Cet article est aussi disponible en: Anglais

L’UE ne répond pas aux critères d’un lauréat du Prix Nobel

Par Gunnar Westberg, IPPNW* – Ils ont encore frappé. Le Prix Nobel de la paix à l’Union européenne.

Le comité norvégien du Prix Nobel a, une nouvelle fois, décidé de décerner le Prix Nobel de la paix à un récipiendaire avec l’intention d’encourager le lauréat à travailler pour la paix, plutôt que de récompenser une réalisation.

L’Union européenne était considérée par ses fondateurs comme une organisation de la paix, mais a depuis fait peu pour promouvoir la paix ou pour parvenir au désarmement. Par-dessus-tout, l’UE n’a pas du tout œuvré à la réduction de la plus grande menace pour l’humanité : la guerre nucléaire.

Deux des membres dominants de l’UE sont des états possédant la bombe nucléaire et qui n’ont montré aucune intention d’œuvrer pour éviter une apocalypse nucléaire. Au lieu de cela, l’UE a préféré décourager ses états membres de lutter contre les armes nucléaires.

Les deux pays les plus engagés dans l’abolition nucléaire, la Suisse et la Norvège, ne sont pas membres de l’UE

Choisir des hommes politiques et non des chercheurs sur la paix

Les membres du comité du Prix Nobel de la paix sont nommés par le parlement norvégien.

Le parlement a décidé de nommer en premier lieu des hommes politiques. Peut-être est-ce la raison qui pousse les membres à continuer de récompenser des hommes et des organisations politiques.

Il devrait y avoir des membres venant d’instituts de recherche sur la paix, d’organisations pour la paix et de membres apolitiques respectés de la communauté.

L’Union européenne ne répond pas aux critères d’un lauréat du Prix Nobel, c’est-à-dire selon le testament d’Alfred Nobel, quelqu’un qui aura le plus ou le mieux contribué au rapprochement entre les peuples, à l’abolition ou la réduction des armées permanentes, et à la promotion des congrès de la paix.

*L’article de Gunnar Westberg a été publié sur le site de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW en anglais), une fédération non-partisane d’organisations médicales nationales dans 62 pays, représentant des dizaines de milliers de médecins, d’étudiants en médecine, d’autres professionnels de la santé et des citoyens concernés qui ont tous comme but la création d’un monde plus sûr et en paix, libre de toute menace d’anéantissement nucléaire. Cliquez sur Original.

IPPNW a été fondé en 1980 par des physiciens des États-Unis et l’ancienne Union soviétique qui partagent un engagement commun de prévention de guerre nucléaire entre leurs deux pays. En citant le premier principe de la profession médicale (les docteurs ayant une obligation de prévenir ce qu’ils ne peuvent guérir), une fédération mondiale d’experts physiciens a vu le jour afin d’expliquer aux décideurs politiques et au public les faits médicaux et scientifiques sur la guerre nucléaire, et de plaider en faveur de l’élimination des armes nucléaires contenues dans les arsenaux mondiaux. IPPNW a reçu le Prix Nobel de la paix en 1985.

Source : 2012 Human Wrongs Watch

 

Traduction de l’anglais : Alexis-Michel Gauvrit 

Catégories: Europe, Opinion, Politique
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.