Des troupes israéliennes s’emparent du Rachel Corrie

05.06.2010 - Gaza - Palestine News Network

Pressenza Gaza, 05/06/2010 La campagne de solidarité Irlande-Palestine (IPSC) a été contactée depuis le Rachel Corrie ce matin ; le groupe a déclaré que la marine israélienne tentait de brouiller l’équipement.

Le vaisseau irlandais porte le nom de la pacifiste américaine écrasée à mort part un bulldozer israélien.

A son bord, plus de 20 personnes : des Malais et cinq Irlandais, ainsi que huit membres d’équipage. Le navire devait se joindre à la flottille de libération de Gaza qui a été attaquée par les Israéliens lundi mais est restée en retrait en raison de problèmes mécaniques imprévus.

Jenny Graham, à bord du Rachel Corrie, a déclaré qu’ils ont été suivis par des navires israéliens durant environ 2 heures, puis que dans les dernières minutes, 2 naviresse sont approchés à bâbord. L’appel est venu vers 4 heures samedi matin.

Mme Graham a précisé que l’équipement de bord avait été brouillé par la marine israélienne et qu’ils s’attendaient à ce que leur téléphone satellite soit bientôt brouillé aussi. Les passagers du Rachel Corrie ont indiqué leurs intentions pacifiques et déclaré qu’ils ne résisteraient pas aux forces israéliennes.

Samedi midi, la marine israélienne a rapporté que le navire faisait encore route vers Gaza et refusait de se dérouter vers le port israélien d’Ashdod.

Le porte-parole militaire israélien déclarait d’autre part qu’il se préparait une prise de contrôle militaire similaire à ce que l’armée avait entrepris lundi avec la flottille de libération de Gaza. Neuf civils avaient été tués et 54 blessés alors que les troupes s’attaquaient au convoi, dans les eaux internationales.

La plupart des morts se trouvaient à bord du navire turc Mavi Marmara.

En entendant ces nouvelles, Freda Hughes, de la campagne de solidarité Irlande-Israël (IPSC) a déclaré : « Nous espérons tous que les passagers du Rachel Corrie seront saufs et que ne se répètera pas l’attaque terrible de lundi contre la flottille de libération. Nous sommes de tout cœur avec vous. »

Le Rachel Corrie a déployé les pavillons irlandais, malais et philippins en berne en signe de respect pour les camarades décédés sur le Mavi Marmara, pris d’assaut lundi par les commandos israéliens dans une attaque qui a causé 9 morts. Le Mavi Marmara était parmi les six navires du convoi de libération de Gaza qui fut attaqué par l’armée israélienne dans les eaux internationales.

La flottille de libération était un effort conjoint d’un ensemble d’organisations humanitaires et de défense des droits de l’homme, pour briser de manière non-violente le blocus israélien et fournir une aide humanitaire et de développement nécessaire aux Palestiniens de Gaza.

Quelque 700 passagers provenant de 40 pays différents se sont joints à cette flottille, notamment : des militants des droits de l’homme, des humanitaires, des membres du parlement, des médecins et infirmiers, des enseignants, des dirigeants de communautés et des journalistes internationaux.

Les partenaires dirigeant la coalition comprenaient :
Insani Yardim Vakfi (IHH), le principal partenaire, a fourni deux navires marchands battant pavillon turc, le paquebot sous pavillon turc Mavi Marmara et engagea 380 citoyens turcs dans l’effort. C’était la première tentative par IHH de briser le blocus de Gaza.

Catégories: International, Moyen Orient, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 13.12.19

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.