Monde sans guerres et sans violence partage pleinement les demandes de Aminatou Haidar de pouvoir retourner à El Aaiún pour s’unir avec ses êtres chers, avec une garantie de sa securité phisique et d’exercer ses droits fondamentaux. Nous considerons da demande de Haidar absolument juste, et nous l’appuyons, car elle lutte, en accord avec nos principes, en utilisant la méthodologie non-violente. La santé, même la vie, de Haidar est un serieux danger.

Les gouvernements de l’Espagne et du Maroc seront résponsable pour
tout dommage que cette femme courageuse va souffrir dans sa lutte
pacifique en défense de ses droits et des droits de son peuple.

L’Humanisme a publiquement demandé que pour résoudre les problèmes
internationales, il faut « respecter les résolutions et les
recommandations des Nations Unies ». Dans le cas du territoir de la
Sahara Occidental l’ONU demande de célébrer un referendum populaire sur le stauts futur, chose qui n’a pas été fait avec des arguments mediocres pour justifier le non-respect des resolutions.

Mais au dessus des posibles resolutions du conflict sur la Sahara
Occiendental, nous aspirons à une nation humaine universelle, et dans ce sens, nous aspirons a que personne n’a besoin d’un permis pour voyager dans des differents territoires et regions de notre planète.
Notre valeur principal est l’être humain, au dessus des tout autre
valeur (l’Etat, la Nation, un certain système ou modèle economique, l’Argent, etc.).

Une femme courageuse demande de rentrer à sa terre, chez ses êtres
chers. Appelons cette terre comme nous voulons, chose totalement
secondaire. C’est avec la même vision que nous defendons le droit de toute personne de l’Afrique de se déplacer à l’Europe. Nous demandons donc avec la même vision du Gouvernement du Maroc de permettre à Aminatu de se déplacer comme elle le souhaite et de garantir ses droits fondamentaux.