2009: l’année au 1 milliard d’affamés

19.07.2009 - ONU - Pressenza IPA

La Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM) de l’ONU, Josette Sheeran, a indiqué aujourd’hui qu’en raison de la hausse des prix de l’alimentation, 105 millions de personnes supplémentaires ont rejoint le rang des sous-alimentés cette année, portant le total d’individus souffrant de la faim à un milliard.

Sheeran a fait ces déclarations lors de la réunion des ministres du Développement du G8, où elle a également demandé de ne pas réduire, malgré la crise économique, l’aide financière destinée aux pays pauvres. « Cette année, il y a en moyenne quatre millions d’affamés supplémentaires par semaine », a signalé la responsable du PAM.

En 2008, le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde s’élevait à 936 millions selon l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette année, le PAM a besoin de 6,4 milliards de dollars (4,571 milliards d’euros) afin de poursuivre ses programmes d’assistance ; cependant, les donations ont considérablement diminué cette année.

Sheeran a comparé ce chiffre aux montants des aides approuvés par les pays développés pour stimuler l’économie. « Seul un pour cent (de ces fonds) pourrait servir à affronter la crise humanitaire en cours », a-t-elle expliqué.
A cause de la crise financière, le montant des
donations a atteint son plus bas niveau depuis ces 20 dernières années et les habitants des pays sous-développés ne peuvent acheter que le tiers de la nourriture qu’ils pouvaient s’offrir il y a trois ans, selon le rapport des Nations-Unies.

L’engagement du G8

Par ailleurs, les représentants du G8 ont renouvelé leur engagement de faire don de 25 milliards de dollars (presque 19 milliards d’euros) à l’Afrique jusqu’en 2010, comme il a été prévu en 2005.

Néanmoins, un rapport de l’ONG ONE, publié cette semaine, affirme que le G8 est loin d’accomplir ses promesses.

D’après cette association, l’Italie se trouve à la traîne à ce sujet, perdant ainsi sa crédibilité à la présidence du G8. L’ONG a indiqué que l’Italie a versé seulement trois pour cent de l’aide financière promise par le premier ministre, Silvio Berlusconi, il y a quatre ans.

« Nous avons confirmé notre engagement à essayer de trouver les ressources nécessaires en vue d’accomplir nos promesses », a répondu le ministre des Affaires Étrangères Franco Frattini.

Traduction : Nefise Ali Siuleyman

Catégories: Amérique du Nord, International, Opinion, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.