Silvia Cattori

Syrie : Les victimes de l’opposition armée ignorées

Selon les médias traditionnels, seules les forces du gouvernement el-Assad sont coupables d’exactions. Leur principale source d’« information » étant l’« Observatoire syrien des droits de l’homme » (OSDH), une ONG partisane financée par les Frères musulmans et qui sert ouvertement la propagande de l’opposition armée, comment se fier à eux ?

Syrie : Une stratégie de la tension organisée par une coalition extérieure

Le temps est venu de pointer du doigt le rôle criminel des puissances qui, comme la France par la voix de Juppé, et les États-Unis par la voix de Clinton, mènent une intense campagne médiatique et politique pour déstabiliser la Syrie, la soumettre à des sévères sanctions sous des prétextes humanitaires – de concert avec des journalistes et des ONG irresponsables –

TÉMOIGNAGE en Syrie : « Si l’armée quitte notre village, nous risquons d’être égorgés »

TÉMOIGNAGE. Nous avons demandé à un Syrien originaire de Homs (*) qui réside aujourd’hui dans un village de la province de Homs, de nous expliquer pourquoi l’armée de Bachar el-Assad bombarderait et réprimerait violemment son propre peuple, comme le répètent sans cesse les médias internationaux.

1 2 3