Manlio Dinucci

Manlio Dinucci, pacifiste, journaliste et géographe, a été directeur exécutif pour l'Italie de l'International Physicians for the Prevention of Nuclear War, une association qui a reçu le prix Nobel de la paix en 1985. Collabore avec le journal Il Manifesto. Auteur de nombreux essais sur les thèmes de la paix et de la guerre, il a récemment été l'un des fondateurs du Comité No War NO NATO.

19.06.2019

Qui sont les incendiaires des pétroliers ?

Qui sont les incendiaires des pétroliers ?

Alors que les Etats-Unis préparent une nouvelle escalade au Moyen-Orient, accusant l’Iran d’attaquer des pétroliers dans le golfe d’Oman, le vice-premier ministre Matteo Salvini rencontre à Washington le secrétaire d’Etat Mike Pompeo, l’un des architectes de cette stratégie, lui assurant que « l’Italie veut redevenir le premier partenaire de la… »

12.06.2019

Russie-Chine : le sommet qui ne fait pas la une des journaux

Russie-Chine : le sommet qui ne fait pas la une des journaux

L’attention des médias s’est portée le 5 juin sur le président Trump et les dirigeants européens de l’OTAN qui, à l’occasion de l’anniversaire du jour J, ont célébré à Portmouth « la paix, la liberté et la démocratie garanties en Europe » en s’engageant à « les défendre à tout… »

07.08.2016

Libye, le grand partage

Libye, le grand partage

Par Manlio DINUCCI Pétrole, immenses réserves d’eau, milliards de fonds souverains. Le butin sous les bombes. « L’Italie évalue de façon positive les opérations aériennes lancées aujourd’hui par les Etats-Unis sur certains objectifs de Daesh à Syrte. Elles adviennent à la demande du Gouvernement d’Unité Nationale, en soutien des… »

16.05.2016

Comment justifier la guerre s’il n’y a pas d’ennemi qui nous menace ?

Comment justifier la guerre s’il n’y a pas d’ennemi qui nous menace ?

Qui nous menace vraiment ? Comment fait-on pour justifier la guerre s’il n’y a pas d’ennemi qui nous menace ? C’est simple, il suffit de l’inventer ou de le fabriquer. C’est ce que nous enseigne le général Philip Breedlove, le chef du Commandement européen pour les Etats-Unis… »

15.05.2016

Missiles USA en Roumanie : l’Europe sur le front nucléaire

Missiles USA en Roumanie : l’Europe sur le front nucléaire

Par Manlio Dinucci pour ilmanifesto.info Dans la rencontre avec les gouvernants de Suède, Danemark, Finlande, Islande et Norvège, le 13 mai à Washington, le président Obama a dénoncé «la présence croissante et la posture militaire agressive de la Russie dans la région baltique/nordique », en… »

09.04.2015

Grèce, le facteur O(tan)

Grèce, le facteur O(tan)

Par Manlio Dinucci Μάνλιο Ντινούτσι مانليو دينوتشي  Tsipras rencontre Poutine à Moscou le 8 avril, au moment même où UE, BCE et FMI tiennent un nouveau sommet sur la Grèce, qui le jour suivant doit rembourser une échéance de 450 millions d’euros du prêt concédé par… »

16.10.2012

L’art de la guerre. Syrie : l’Otan vise le gazoduc

L’art de la guerre. Syrie : l’Otan vise le gazoduc

Par Manlio Dinucci La déclaration de guerre, aujourd’hui, n’est plus d’usage. Pour faire la guerre il faut par contre encore trouver un casus belli. Comme le projectile de mortier qui, parti de Syrie, a fait 5 victimes en Turquie. Ankara a riposté à coups de canons, tandis que le parlement a… »

20.06.2012

L’art de la guerre : La démocratie impériale

Le lendemain du jour où le Parlement égyptien a été dissous par la Cour Constitutionnelle, de fait sur ordre du Conseil suprême des forces armées, le Département d’état étasunien est entré en lice, garantissant que le Conseil s’est engagé à transférer le pouvoir, le 1er juillet, au président élu. Washington assure que... »

27.05.2012

L’art de la guerre : l’éternelle jeunesse de l’Otan

L’Otan, qui s’est autocélébrée avec le Sommet de Chicago, a 63 ans, mais ne les fait pas : sur sa nouvelle carte d’identité elle a vingt ans. Pendant la guerre froide, écrit-elle dans son autobiographie officielle, elle ne mena aucune opération guerrière, mais se limita à « assurer la défense de son propre territoire contre la menace du Pacte de Varsovie ». »

08.05.2012

Aube rouge sang à Kaboul

Après la traversée du sombre nuage de la guerre, la lumière pointe maintenant à l’horizon du nouveau jour : c’est avec ces mots que le président Obama a annoncé l’accord signé avec le président Karzaï. Celui-ci assure qu’après le retrait des troupes en 2014, les États-Unis continueront à protéger l’Afghanistan, en lui conférant le statut de « plus grand allié non-OTAN » »

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.