Avec le titre « Crucifixion Collatérale » le duo d’artistes Captain Borderline a réalisé ce motif sous la forme d’une fresque géante d’Assange, à Berlin, utilisant toute la façade d’une maison juste en face de la Maison Willy Brandt, pendant la Semaine Sainte.

Le duo d’artistes Captain Borderline a créé, sur le thème de « Crucifixion Collatérale », une immense fresque artistique sur toute la façade d’une maison, juste en face du siège du SPD, la maison Willy Brandt, au 15 Stresemannstr. à Berlin Kreuzberg. Lors d’une conversation avec les deux artistes, ceux-ci nous ont expliqué la raison de la création de cette oeuvre d’art révolutionnaire en forme de crucifix.

Depuis près de 10 ans, Julian Assange est en captivité pour avoir révélé des crimes de guerre horribles et inhumains dans une guerre pétrolière qui violaient le droit international et pour avoir mis ces informations à la disposition d’un large public. L’Enquêteur Spécial des Nations Unies sur la torture, Nils Melzer, a été la seule personne d’un organisme neutre à mener des recherches sérieuses sur ces incidents.

Il conclut que Julian Assange est devenu la victime d’un énorme procès-spectacle dont le seul but est de montrer aux médias du monde entier les limites du journalisme d’investigation. Le véritable enjeu de ce procès contre Assange est donc la liberté de la presse. On fait croire aux journalistes et aux lanceurs d’alerte, à travers cette chasse aux sorcières, qu’ils subiront le même sort s’ils dénoncent les machinations illégales des établissements et des gouvernements américains ou occidentaux. Comment expliquer autrement que des hommes puissants comme George W. Bush et Donald Rumsfeld puissent envahir un pays comme l’Irak sans raison, le bombarder et être responsables de la mort de près d’un million de personnes en toute impunité, alors qu’un homme comme Assange, qui ne fait que rendre publiques ces machinations illégales des bellicistes en tant que journaliste et éditeur, se retrouve dans une prison de haute sécurité pour cela. Les politiciens responsables, Bush et consorts, par contre, peuvent jouir dans leurs châteaux de leurs richesses volées sans être inquiétés. C’est pourquoi nous demandons la libération immédiate de Julian Assange de la prison britannique et le respect de la liberté de la presse.

Pour aider à mettre en évidence la vérité derrière la construction des mensonges dont Julian Assange est victime depuis de nombreuses années, le duo d’artistes Captain Borderline a créé et réalisé cette oeuvre d’art révolutionnaire en forme de crucifix, avec Julian Assange comme crucifié du monde des médias, utilisant toute la façade de la maison qui est directement en face de la maison Willy Brandt à Berlin Kreuzberg, pendant la semaine sainte avant Pâques.

Note

En achetant une sérigraphie d’art, vous soutenez l’association artistique et culturelle à but non lucratif « Colorrevolution » en finançant une immense et spectaculaire fresque (20m*10m), réalisée par « Captain Borderline » avec ce motif directement en face de la Maison Willy Brandt à Berlin.

https://assange.colorrevolution.de/

Collateral Crucifixion - Wir machen Druck für die Freilassung von Julian Assange!

(Quelle/Fotos: Sabine Bock & Collorrevolution.de)


Traduit de l’anglais par Evelyn Tischer