Le photographe russe Slava Stepanov a pris une série d’images montrant la beauté des sables de Chara, un ‘désert’ du sud de la Sibérie où l’on peut voir du sable et de la neige en même temps.

M. Stepanov a déclaré sur son blog que la zone, qui se trouve dans une taïga de la région de Zabaikalie, bénéficie de « véritables bancs de sable, oasis et tempêtes de sable ».

Les Arènes de Chara sont longues de 10,5 kilomètres et larges de 3 à 4 kilomètres.

Parallèlement, certaines dunes peuvent atteindre une longueur de 170 mètres et une hauteur de 80 mètres.

« Les infrastructures sont sous-développées dans les villages voisins, il faut beaucoup de temps pour arriver ici, et la température de l’air peut descendre à -50°C en hiver », a-t-il déclaré.

Le photographe a souligné que les villes les plus proches sont situées à environ 9 kilomètres, ce qui peut être franchi à pied ou en voiture.

La zone, considérée comme un monument naturel et protégée par l’État depuis 1980, reste couverte de neige jusqu’à la fin du mois d’avril.

Pour découvrir d’autres œuvres du photographe, vous pouvez consulter ses comptes en Instagram et Facebook.