La 2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence pour une Méditerranée de Paix

25.10.2019 - Deuxième Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

Cet article est aussi disponible en: Italien

La 2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence pour une Méditerranée de Paix

Le 27 octobre 2019 aura lieu le départ de Gênes de MÉDITERRANÉE, MER DE PAIX, la route maritime de la 2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence, l’événement pacifiste qui a débuté à Madrid le 2 octobre et qui se terminera dans la capitale espagnole le 8 mars 2020.

Dans le cadre des itinéraires de la Marche qui a commencé sur les cinq continents, commence depuis la ville ligure le voyage du bateau « MEDITERRANEAN SEA OF PEACE », parrainé par le Comité International de la Marche, en collaboration avec: Fondation Exodus de don Antonio Mazzi, qui a mis à disposition l’un des deux voiliers de la Communauté de l’île d’Elbe, l’association pour la promotion de la culture marine La Nave di Carta della Spezia, et l’Union italienne de la voile solidaire (UVS).

Le voyage partira du Galata Mu.Ma, Musée de la Mer et des Migrations de Gênes et s’arrêtera à Marseille et Barcelone, où il arrivera en même temps que le débarquement du PEACE BOAT, le navire de l’ONG japonaise qui fait le tour du monde depuis 35 ans pour promouvoir la culture de paix, le désarmement nucléaire, la protection des droits humains et environnementaux, le développement durable.

Après la ville catalane, le bateau fera escale à Tunis, Palerme et Livourne, le dernier arrêt sera à Rome, par voie terrestre, pour la rencontre à la Société Géographique Italienne où le journal du voyage sera présenté.

«Paix, désarmement nucléaire, droits de l’homme et environnement : tels sont les thèmes de la 2e Marche mondiale qui, dix ans après la première, traversera un monde où trente guerres sont en cours et où il y a dix-huit crises. Au centre de notre action se trouve la demande adressée aux États de ratifier le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires et l’engagement sur la voie du désarmement. Des concepts déjà contenus dans la Déclaration de Barcelone de 1995 pour le partenariat méditerranéen signé par 12 pays,» explique Tiziana Volta Cormio, membre de l’équipe internationale de la Marche. «Une déclaration qui est restée sur papier. Ce que nous voyons tous les jours en Méditerranée est intolérable : l’Europe, prix Nobel de la paix 2012, n’accueille pas les migrants, mais depuis les ports européens partent les armes pour les guerres qui génèrent la migration. il y a partout une prolifération d’événements dédiés aux armes où y compris les enfants sont autorisés à entrer. Nous avons aussi choisi de « marcher » par la mer. Nous voulons aussi témoigner de la nécessité de dire Stop aux mots de haine et de violence qui s’opposent aux différentes cultures de la Méditerranée, mais aussi dénoncer la violence contre l’environnement, le milieu marin en particulier dont dépend le climat. Nous voulons le faire avec l’arme puissante de la non-violence active ».

Service de presse : mediterraneo_de_paz@theworldmarch.org – mobile +39 3930821870

Catégories: Afrique, Communiqués de Presse, Europe, International, Paix et Désarmement
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 13.12.19

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.