Lors du IIème Forum mondial sur la violence urbaine et l’éducation pour la coexistence et la paix qui s’est tenu du 5 au 8 novembre 2018 à Madrid, ICAN a lancé son nouvel appel « ICAN Sauve ma ville » demandant aux villes de prendre des mesures pour soutenir le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

L’appel invite les municipalités à faire pression sur les gouvernements – dont la plupart, dans les pays de l’OTAN, hésitent à aller au-delà de la politique américaine en matière d’armes nucléaires – pour qu’ils signent et ratifient le traité d’interdiction, étant donné que les villes sont les cibles inévitables des bombes nucléaires.

En outre, l’appel exhorte les municipalités à transférer leurs comptes bancaires et leurs fonds de pension, etc., des institutions financières qui soutiennent l’industrie des armes nucléaires en utilisant des ressources telles que le rapport ‘Dont bank on the Bomb‘, produit annuellement par PAX.

Beatrice Fihn, directrice exécutive de l’ICAN a déclaré : « Cette campagne est importante dans les pays qui n’ont pas signé le traité, où le gouvernement n’a pas réussi à protéger ses citoyens… En réalité, c’est aux maires et aux conseils municipaux de protéger leurs citoyens« .

Mme. Fihn a cité des exemples de villes comme Sydney, Melbourne, Toronto, Milan, Baltimore et Los Angeles qui ont déjà signé des résolutions en faveur de la Convention d’interdiction et espère que la présence de l’ICAN à Madrid incitera la maire Manuela Carmena à prendre des mesures similaires avec le conseil municipal.

« Maintenant, nous attendons que Madrid, Barcelone et toutes les autres villes d’Espagne agissent et fassent pression sur le gouvernement parce que le changement commence avec les gens ».

Vidéo de Álvaro Orus.

Pour voir la vidéo ( 2′ 35′′ ) avec les sous titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas a droite de la fenêtre du lecteur vidéo). 2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement. 3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquer sur Français.

Le texte de l’appel est le suivant : « Notre ville est profondément préoccupée par la grave menace que les armes nucléaires font peser sur les communautés du monde entier. Nous croyons fermement que les habitants ont le droit de vivre dans un monde libéré de cette menace. Tout emploi d’armes nucléaires, qu’il soit délibéré ou accidentel, aurait des conséquences catastrophiques, profondes et durables pour les populations et l’environnement. Nous appuyons donc le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires et appelons nos gouvernements à y adhérer ».