Ada Colau apporte son soutien aux EuroMarches

06.10.2015 - Redacción Madrid

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Allemand

Ada Colau apporte son soutien aux EuroMarches

Ada Colau, maire de Barcelone a reçu les marcheurs à l’Hôtel de Ville et a apporté son soutien aux EuroMarches.

De Saragosse, les EuroMarches ont atteint Tortosa en fin de matinée. Les représentants des mouvements sociaux du Bas-Èbre les ont accueillis et leur ont offert un repas.

La question centrale à Tortosa a été axée sur la défense des rivières et des fleuves, en conformité avec la Directive Cadre de l’Eau. Les EuroMarches ont pris l’engagement de faire entendre à Bruxelles la plainte du puissant mouvement que représente la Plate-forme pour la défense de l’Èbre contre le Gouvernement Espagnol. Le projet de dérivation des eaux de l’Èbre vers le Sud-Est de l’Espagne financé par l’Union Européenne ne garantit pas la durabilité du Delta et enfreint la Directive Cadre.

En quittant Tortosa, les EuroMarches ont continué leur route vers Barcelone où une concentration citoyenne les attendait Place de l’Université. De là, ils ont marché à travers le centre ville jusqu’à l’hôtel de ville situé Plaza San Jaume où ils ont été accueillis officiellement par le gouvernement de la ville.

Aujourd’hui, les EuroMarches sont restées à Barcelone pour une série d’activités. Dans la matinée, Ada Colau a reçu dans son bureau de la Mairie de Barcelone une délégation des EuroMarches et a apporté son soutien à l’initiative en se faisant photographier avec un tee-shirt des EuroMarches.

Pendant ce temps, les marcheurs, accompagnés par des militants des mouvements catalans, ont fait une « Cercavila » c’est-à-dire une « parade bancaire » le long du Paseo de Gracia d’une manière non-violente, sans causer aucun dommage matériel dans les différentes banques visitées.

Environ deux cents personnes ont participé à cet événement, s’arrêtant devant les différentes succursales bancaires pendant quelques minutes pour scander des slogans et dénoncer les élites du système fiscal, les coupes budgétaires et les politiques de privatisation des services publics.

Les deux slogans les plus entendus ont été: « Une autre Europe est possible » et « Non, non …., nous ne voulons pas payer leur dette au détriment de la santé et de l’éducation », tandis que la façade était recouverte d’autocollants. Il n’y a pas eu d’incidents avec la police qui a suivi l’action de près.

Au cours de l’après-midi, EuroMarches a tenu un débat public dans les « Cotxeres de Sants », avec la participation de Miren Etxezarreta et Sergi Cutillas. Demain sera une journée très significative, avec une manifestation à Andorre pour dénoncer les paradis fiscaux.

 

EuroMarchas_Barcelona

EuroMarchas_Primer Teniente de Alcalde de Barcelona, Sr. Pisarelo

EuroMarchas_Barcelona

EuroMarchas_Barcelona

EuroMarchas_Barcelona

Cercavila 7Barna

EuroMarchas_Barcelona

Catégories: Communiqués de Presse, Droits humains, Europe, International
Tags: ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Femmes

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.