Mariano Quiroga

Né à Buenos aires en 1976. Journaliste plurimédia et poète. Editeur international à Pressenza. Communicateur humaniste spécialisé en politique internationale. A publié dans différents pays et langues. Il anime actuellement des programmes de radio pour la radio publique équatorienne et des radios communautaires argentines. Sa vocation l'incite à mettre en lien données, événements, personnes et contextes pour construire un regard inclusif qui synthétise les recherches de justice sociale et d'humanisation de la planète.

Décrets passés sous silence médiatique

C’est l’été et les citoyens pensent davantage aux vacances qu’à la politique. C’est ce qu’espèrent les gouvernements, qui en profitent pour faire passer des lois et décrets sans faire de vagues comme cela aurait probablement été le cas si les étudiants avaient été là, les syndicats avaient fonctionné ou encore les associations avaient disposé de tous leurs adhérents.

Les Indignés poursuivent le processus révolutionnaire

Pendant que le Parlement Européen votait hier la loi sur l’austérité,à Paris, un cortège des Indignés faisait les funérailles de la Démocratie et de l’Europe Sociale, donnant lieu à une succession de manifestations dans d’autres lieux de la capitale. La forte présence policière tente d’asphyxier ces activistes du changement qui promeuvent une nouvelle démocratie.

Sous cette armure il y a un cœur !

Des policiers infiltrés ont provoqué la répression lors d’une action des indignés, rassemblés autour du Parlement catalan pour empêcher le vote sur les compressions budgétaires. Dans cette vidéo, nous pouvons observer comment détectés les « manifestants » violents et mis à l’écart du reste des manifestants, pour être ensuite secourus par les forces de l’ordre.

Le Corps de police divisé

En Espagne, les campements des Indignés organisés en tant que Mouvement du 15-M ont connu une fin de semaine avec des situations de violence démesurée. Pas seulement en Espagne où la police a réprimé et agressé les manifestants mais aussi à Paris et dans d’autres villes françaises, l’histoire se répète. Mais tous les policiers ne sont pas d’accord avec ces actes.

Le 29 mai à la Bastille

La journée n’est pas encore terminée; l’Assemblée Générale est en plein vote des décisions. C’est le moment de faire un petit point sur cette journée très ensoleillée Place de la Bastille. Les indignés français tiennent toujours la rue réclamant une démocratie réelle maintenant. Au moins 1500 personnes étaient au rendez-vous dans la capitale française.

« Réelle démocratie, maintenant » à Paris

C’est depuis dimanche dernier que se réunit Place de la Bastille, un groupe de soutien au Mouvement espagnol du 15-M – Démocratie Réelle maintenant – composé d’étudiants espagnols immigrés et de quelques touristes. Ils ont repris les consignes de la Plaza del Sol de Madrid et de la Plaça Catalunya de Barcelone. Les Français s’ajoutent en traduisant et adaptant les slogans.

Skahndaleux

La plainte contre Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol et séquestration ainsi que son arrestation à New York ont choqué l’opinion publique française. Celui qui était le candidat préféré des médias et qui était en tête de tous les sondages est confronté à une vague de discrédit qui peut anéantir sa carrière électorale.

La Marseillaise pacifiste censurée

Graeme Allwright est en tournée sur le territoire français. A 85 ans, il est toujours en pleine forme et le public lui reste toujours fidèle à l’auteur de « il faut que je m’en aille » ou « jusqu’à la ceinture ». Le Néo-Zélandais vit en France depuis 1948 et a toujours milité activement contre les guerres et pour la défense des enfants.

Le feu et EDF

Le territoire français est, en très grande partie, fourni en électricité par la Société Anonyme EDF. Plus de 85 % est d’origine nucléaire avec 58 réacteurs qui produisent 62 400 MW. En l’an 2000, des normes européennes obligeant la concurrence avec d’autres sociétés de distribution d’énergie ont permis de démanteler le monopole d’EDF dans son fonctionnement.

La révolution qui venait du froid

Cette année l’île des volcans devrait confirmer sa nouvelle constitution. Après la crise financière destructrice qui a obligé à la nationalisation de plusieurs banques en faillite, la démission du premier ministre en 2009 et l’effondrement économique du pays en mars 2010, le peuple a décidé à 92% de ne pas continuer le sauvetage bancaire.

1 6 7 8 9