Les deux pays rétablissent leurs relations diplomatiques au plus haut niveau.

Petro, le nouveau président de la Colombie, a reçu le ministre des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie démocratique, représentant officiel du président Brahim Gali, Mohamed Salem Salek.

Mohamed Salem Salek a transmis au nouveau président colombien un message de son homologue sahraoui, Brahim Gali, en présence du vice-ministre des affaires étrangères et du président de la commission des affaires étrangères du Sénat.

L’ambassadeur Mohamed Zrug, responsable de l’Amérique latine et des Caraïbes, était également présent à la réunion au nom du Sahara.

Après la réunion, le ministère colombien des Affaires étrangères a publié une déclaration dans laquelle il annonce que :

« Le gouvernement de la République de Colombie, inspiré par les principes et les buts de la Charte des Nations Unies, réaffirme la validité du communiqué conjoint signé avec le gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique le 27 février 1985 ».

 

Merci à canarias-semanal.org

L’article original est accessible ici