Une jeune femme de 36 ans a pris la relève en tant que nouvelle cacique du peuple Wounaan. L’élection a eu lieu le 2 avril dernier, conformément aux traditions de ce peuple originaire, dans le cadre de son XIIIe Congrès national ordinaire célébré sur le territoire de Taimatí-Cemaco.

La cheffe Ismare a affirmé qu’elle restait en dehors de « la lutte pour le leadership, où les postes de direction ont toujours été occupés par des hommes« , tout en exprimant sa détermination à travailler ensemble pour le bien de la communauté. D’autre part, elle a mentionné que la lutte contre la violation des droits humains et la discrimination, ainsi que pour la sécurité territoriale, seront au cœur de son mandat. Elle a souligné qu’elle donnerait la priorité à la demande de titres de propriété collectifs pour les terres de son peuple.

La nouvelle autorité Wounaan a été soutenue par les 12 structures indigènes de Conseils, et par les 7 peuples originaires qui composent la Coordination Nationale des Peuples Indigènes du Panama. Elle est diplômée de l’Université Centrale du Chili en Sciences de l’Education mais surtout, elle s’est distinguée par son travail permanent pour le peuple et le territoire Wounaan.

Traduit de l’espagnol par Ginette Baudelet.