Ce jeudi, un nouveau lieu était inauguré pour la bibliothèque africaine du CEC (Coopération par l’Education et la Culture). Depuis de longues années, cette association francophone met sur pied de nombreux projets de promotion culturelle, dans le plus noble sens du terme : Gràce à la connaissance de l’Autre, de son histoire, de son patrimoine, le racisme et les stéréotypes peuvent changer.

Dans cette période d’insécurité sociale et sanitaire, ou la violence semble revenir sous ses formes atroces, cette initiative prend tout son sens. Aimé Césaire est la personnalité littéraire choisie pour nommer ce lieu engagé.

Cette fois, culture et politique faisaient bon ménage puisque cette bibliothèque est placée sous l’égide de la Ville de Bruxelles.

Les photos sont de Thais Debontridder – Service de l’Instruction publique de la Ville de Bruxelles