« D’où que l’on vienne, où que l’on soit né, notre pays s’appelle Solidarité ». Pour porter une voix alternative à l’extrême droite, 200 organisations, locales et nationales, ainsi que 800 signataires ont lancé une campagne appelée « Antiracisme et Solidarité ». Ils appellent à régulariser tous les sans-papiers.

À Paris, ce Samedi 18 Décembre, ils étaient plusieurs centaines à s’être rassemblés dont une quarantaine d’associations, de syndicats et d’organisations. De la place de Clichy jusqu’à Barbès, le cortège agitait drapeaux et scandait : « Solidarité ! Avec les sans-papiers ! » Des discours appelaient à mettre fin aux inégalités face à l’accès au travail et au logement que subissent les réfugiés. « De l’air, de l’air. Ouvrez les frontières ! ». Des pancartes étaient aussi brandies en mémoire aux migrants qui ont perdu la vie en essayant de traverser les frontières. Un écho au drame survenu à Calais il y a plusieurs semaines.

Ce rassemblement était l’occasion également de dénoncer toutes les formes de racisme dont « l’islamophobie », les contrôles au faciès, les violences policières et l’abrogation de la loi dite « séparatisme ». Selon le texte de l’appel, la manifestation revendiquait aussi le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes en mettant fin aux dominations économiques, militaires et politiques.

Toute la manifestation s’est déroulée pacifiquement.

D’autres se dérouleront dès le début de l’année prochaine dans toute la France.

Voir reportage-photo ci-dessous :