Lauca Ñ, Trópico de Cochabamba, Bolivie

L’ancien président de la Bolivie, Evo Morales, a présenté aujourd’hui le Décalogue de *Runasur, comme un ensemble de principes directeurs pour ce mécanisme d’intégration plurinationale entre les peuples autochtones, les afro-descendants, les organisations sociales, syndicales, territoriales et les mouvements sociaux de la région. Runasur, créé par auto convocation, vise à résoudre la dette historique à laquelle le peuple fait face dans un contexte de crise économique, sociale, culturelle et, surtout, de vie.

*RUNASUR : initiative d’intégration des peuples vers une Amérique plurinationale.

Vidéo Evo Morales—-

Le décalogue est le suivant :

Notre destin…

UNE AMÉRIQUE PLURINATIONALE

Sœurs, frères, peuples d’Abya Yala :

Nous vivons de multiples crises dans le monde, l’heure est à l’unité, pour construire et forger notre Amérique Plurinationale, notre identité dans la dignité. C’est pourquoi, depuis le Sud du continent, nous proposons un Décalogue pour guider notre chemin, notre * Qhapaq Ñan (réseau de routes andin (chemins Incas)

  1. Défendons l’autodétermination des peuples. L’Amérique Plurinationale, lutte contre toutes les formes de domination, contre l’ingérence et le racisme, pour consolider l’autodétermination et l’identité des peuples. Un processus de reconstruction et de refondation des États est proposé, où l’accent n’est pas mis sur le capital ou la consommation excessive, mais sur les êtres humains et la nature, où les gouvernements sont issus du peuple et pour le peuple, un État sans discrimination ni classes.
  2. Renforçons la démocratie, les droits des humains et les droits collectifs. L’Amérique Plurinationale est l’expression de la pluralité et reconnaît toutes les démocraties qui répondent à la volonté et à l’exercice souverain des peuples. Nous encourageons le plein respect des droits individuels des hommes et des femmes qui vivent sur notre vaste territoire, ainsi que des droits collectifs des peuples autochtones et/ou afro-descendants. Nous encourageons le dialogue des peuples, selon des principes communs qui permettent de construire une alliance pour articuler des processus conjoints qui renforcent nos voix. Nous devons rendre la liberté d’expression émancipatrice afin que la vérité des peuples puisse s’exprimer.
  3. Renforçons l’intégration des peuples. L’Amérique plurinationale est l’expression des mouvements indigènes, des différents secteurs sociaux et ouvriers, avec une clarté politico-idéologique, des principes et des valeurs qui ont été nos instruments de résistance et de lutte depuis l’époque coloniale. L’intégration de nos peuples est l’unité et la solidarité en tant que bloc de lutte, de défense et de revendication de nos droits historiques. Notre objectif est de renforcer les organisations d’intégration afin de consolider notre unité en tant que mouvement qui promeut la libération des peuples d’

Amérique latine, des Caraïbes et du monde.

  1. Réaffirmons notre Pluri nationalité, Pluri culturalité et Plurilinguisme. L’Amérique Plurinationale est l’unité dans la diversité ; c’est la réunion des autochtones millénaires et contemporains. Nous sommes des peuples divers ; les connaissances, la sagesse ancestrale et l’identité de nos peuples sont notre richesse.

L’Amérique Plurinationale, c’est nous reconnaître comme des êtres humains égaux, avec les mêmes droits et obligations.

  1. Consolidons la lutte anti-impérialiste. L’Amérique Plurinationale est la réponse des peuples, ce sont les mouvements sociaux et les organisations contre toute forme d’interventionnisme et d’ingérence. Nous rejetons les actions de l’impérialisme et du capitalisme qui imposent des sanctions économiques, organisent des coups d’État et promeuvent le fascisme et le racisme qui menacent la souveraineté des peuples.

L’Amérique Plurinationale défend les ressources naturelles, la redistribution des richesses et la solidarité entre les peuples. Nous rejetons le capitalisme et le consumérisme comme un système défaillant qui cause l’inégalité, la mort et la destruction.

  1. Construisons la paix avec la justice sociale. L’Amérique plurinationale promeut le droit des peuples à la paix, ainsi que la coopération et la solidarité entre les États et les régions du monde. Nous rejetons les interventions militaires qui prennent prétexte de la recherche de paix. La paix se construit avec plus de démocratie et plus de développement, avec des services de base, avec l’éducation, la santé, le logement, où les richesses sont redistribuées en faveur de l’égalité.

7 Faisons la promotion du Vivre Bien ou du Bien Vivre. L’Amérique Plurinationale propose la récupération des *Sumaq Qamaña, Sumaq Kawsay, Ivi Marey comme forme de coexistence, de bien-être et de développement, par opposition au mieux-vivre de quelques-uns. Le Vivre Bien cherche à atteindre l’harmonie entre les peuples et avec la Terre Mère, où toutes et tous nous exerçons nos droits et accomplissons nos obligations.

* Sumaq Qamaña, Sumaq Kawsay : bien vivre

* ivi maraei : terre sans mal.

  1. Renforçons la Défense de la Terre Mère et de ses Droits. L’Amérique Plurinationale promeut et encourage les droits de la Terre Mère. Les peuples indigènes nous vivons toujours en interdépendance avec la nature. L’être humain sans la nature ne peut pas vivre, la nature sans l’être humain peut peut-être vivre mieux.
  2. Retrouvons nos principes de vie millénaires, accélérons la décolonisation et la dépatriarcalisation. L’Amérique Plurinationale est l’expression de nos peuples, luttant contre toutes les impositions héritées de l’ère coloniale, promouvant les processus de décolonisation au niveau continental et intercontinental, pour garantir notre libération.

L’Amérique Plurinationnale lutte pour la dépatriarcalisation afin de construire des sociétés plus justes et plus équitables, où les droits des femmes sont pleinement reconnus. Une plus grande égalité entre les femmes et les hommes signifie également un plus grand développement de nos peuples.

  1. Développons un modèle économique Pluriel et Social. L’Amérique Plurinationale promeut la répartition équitable des richesses entre les peuples. La propriété individuelle et collective fait partie des constructions historiques de nos sociétés, nous devons donc les reconnaître et les respecter. Le but ultime de l’économie ne doit pas être l’accumulation de capital mais plutôt le bien-être et le Vivre Bien de l’être humain et de la Terre Mère.

POUR NOTRE IDENTITE … POUR NOTRE DIGNITE… POUR L’UNITE DES PEUPLES…

JALLALLA AMÉRIQUE PLURINATIONALE !!!

EVO MORALES AYMA

Président Constitutionnel 2006-2019

Etat Plurinational de Bolivie