La réponse ne s’est pas fait attendre ! Dés l’annonce des nouvelles mesures dites « sanitaires » du Président de la République lundi 12 juillet, plus de 16000 personnes se sont mobilisées partout en France. L’obligation de se faire vacciner pour les soignants et d’autres professions, ainsi que l’extension massive du pass sanitaire à la plupart des lieux publics ressemblent plus à un renforcement des restrictions de liberté et à instaurer une discrimination intentionnelle envers ceux et celles qui refusent le vaccin. Les manifestants ont dénoncé l’extension du pass sanitaire vue comme une vaccination obligatoire dissimulée

Un 14 juillet ou les slogans de « Liberté ! Liberté ! » ont clôturés cette journée révolutionnaire.