Venezuela : L’or retenu par la Banque d’Angleterre sera investi dans l’achat de médicaments

29.05.2020 - Venezuela - Rédaction Paris

Venezuela : L’or retenu par la Banque d’Angleterre sera investi dans l’achat de médicaments
Les autorités vénézuéliennes vont dénoncer devant la Cour pénale internationale la violation de la loi sur l'immunité souveraine des réserves internationales par la Banque d'Angleterre. (Crédit image : VTV)

Jeudi 4 juin aura lieu une audience au tribunal de Londres à propos de la plainte déposée par la Banque Centrale du Venezuela contre la Banque d’Angleterre qui a refusé de remettre les ressources vénézuéliennes destinées à un organisme des Nations Unies.

Le président de la Banque Centrale du Venezuela (BCV), Calixto Ortega, a réaffirmé lors d’une interview diffusée mercredi qu’une partie de l’or vénézuélien retenu illégalement par la Banque d’Angleterre sera destinée à l’achat de médicaments et de matériel médical dans le cadre de la crise sanitaire, en accord avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Ortega a fait savoir que l’achat de « nourriture, de médicaments et de matériel médical » est un accord direct avec l’organisme humanitaire, c’est pourquoi il a réaffirmé que « ce sont les Nations Unies qui disent cela. Elles ne vont être investies dans rien d’obscur qui ne soit pas neutre et indépendant, » à propos des dénonciations d’un soi-disant détournement des fonds vénézuéliens.

Après le refus de la banque britannique, la BCV a déposé une plainte devant un tribunal à Londres.

Cette plainte, introduite le 14 mai dernier, répond à la rétention illégale de 31 tonnes d’or vénézuélien estimés à environ 1000 000 000 de $ et a été qualifiée par les autorités de vol envers le pays.

Cette action a également été dénoncée mercredi par le secrétaire exécutif du Conseil National des Droits de l’Homme du Venezuela, Larry Devoe, lors de la neuvième réunion virtuelle du Comité Inter-institutionnel de Suivi de la Coopération du Gouvernement Bolivarien et du Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme (ACNUDH).

« On a mentionné en particulier la position de la Banque d’Angleterre qui refuse de remettre les ressources qui appartiennent au peuple vénézuélien pour qu’elles soient utilisées par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour acheter des médicaments et du matériel destiné à contenir et à s’occuper de cette pandémie de COVID-19, » a déclaré Devoe.

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, pour sa part, a appelé instamment mercredi la vice-présidente Delcy Rodríguez à ouvrir une enquête grâce aux instances judiciaires vénézuéliennes sur les fonds vénézuéliens à l’étranger.

Il a aussi demandé une enquête de la Cour Pénale Internationale où il a déjà déposé une plainte pour crimes contre l’humanité contre les mesures unilatérales mises en place par le Gouvernement des Etats-Unis contre le Venezuela.

La vice-présidente a déclaré que « chaque instant de retard du jugement est responsable de la mort de personnes à cause du COVID-19 » et que c’est pourquoi ils prendront « toutes les mesures adéquates pour défendre les réserves internationales du Venezuela. »

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/venezuela-onu-acuerdan-inversion-oro-compra-medicinas-20200527-0037.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/05/venezuela-l-or-retenu-par-la-banque-d-angleterre-sera-investi-dans-l-achat-de-medicaments.html

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Catégories: Amérique du Sud, International, Politique
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.