Le discours de Joaquin Phoenix alors qu’il recevait l’Oscar du meilleur acteur

19.02.2020 - Santiago du Chili - Redacción Chile

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Le discours de Joaquin Phoenix alors qu’il recevait l’Oscar du meilleur acteur
(Crédit image : PrimiosCine.com)

Voir vidéo à la fin de l’article.

Joaquin Phoenix a remporté l’Oscar du meilleur acteur dimanche pour son interprétation du vilain Joker, et a livré un discours très sincère en recevant la statuette :

« Je déborde de reconnaissance en ce moment et je ne me sens au-dessus d’aucun de mes collègues nominés ni de personne dans cette salle, parce que nous partageons le même amour, l’amour du cinéma et cette forme d’expression m’a donné la vie la plus extraordinaire, je ne sais pas ce que je serais sans elle », a-t-il déclaré en recevant la statuette.

« J’ai beaucoup réfléchi aux problèmes complexes auxquels nous sommes confrontés en tant que société. Et je pense qu’il y a des moments où nous avons l’impression de nous battre pour des causes différentes. Mais pour moi, lorsque nous parlons d’inégalité entre les sexes, de racisme, de droits de la communauté LGBT, de droits des autochtones, de droits des animaux… nous parlons de la lutte contre l’injustice », a-t-il déclaré.

« Nous parlons de la lutte et de la croyance qu’une nation, un peuple, une race, un sexe ou une espèce a le droit de dominer, contrôler, utiliser et exploiter une autre en toute impunité », a-t-il poursuivi.

« Je pense que nous nous sommes trop déconnectés de la nature. Et beaucoup d’entre nous sommes coupables de notre vision égocentrique. Nous nous prenons pour le centre de l’univers. Nous détruisons la nature pour exploiter ses ressources », a-t-il déclaré.

« Nous nous donnons le droit d’inséminer artificiellement une vache et quand elle met bas, nous lui volons son veau, bien qu’il soit impossible d’ignorer ses cris d’angoisse. Et puis nous lui volons le lait qui est destiné à son veau et nous le mettons dans notre café et nos céréales », a-t-il ajouté.

« Nous avons peur du changement personnel, parce que nous croyons que nous devrons sacrifier quelque chose, que nous perdrons quelque chose. Mais les êtres humains sont créatifs et imaginatifs; nous pouvons créer, développer et mettre en œuvre des systèmes de changement qui sont bénéfiques pour tous les êtres vivants et l’environnement », a-t-il déclaré.

« J’ai été une canaille toute ma vie. J’ai été égoïste. J’ai parfois été cruel, une personne avec qui il était difficile de travailler. Et je suis très reconnaissant parce que beaucoup de personnes dans cette salle m’ont donné une seconde chance », a-t-il reconnu.

« Je pense que c’est là que nous trouvons le meilleur de chacun, quand nous nous soutenons les uns les autres. Pas quand nous nous annulons mutuellement à cause de nos erreurs passées, mais quand nous nous aidons mutuellement à grandir. Quand nous nous éduquons, quand nous cheminons vers la rédemption », a-t-il ajouté.

Quand j’avais 17 ans, mon frère (River Phoenix) a écrit ces paroles : « Cours après l’amour et la paix suivra », a-t-il conclu.

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=CflA8zYUSZk

 

Traduit de l’espagnol par Silvia Benitez.

Catégories: Amérique du Nord, Droits humains
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.