« Il n’y a pas moyen de gagner une guerre atomique sans éliminer la civilisation », selon Tony Robinson

31.08.2019 - Redacción Madrid

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Catalan

« Il n’y a pas moyen de gagner une guerre atomique sans éliminer la civilisation », selon Tony Robinson

« Il n’y a pas moyen de gagner une guerre atomique sans éliminer la civilisation humaine telle que nous la connaissons aujourd’hui », a déclaré Tony Robinson, producteur et coordonnateur du documentaire Le Début de la fin des armes nucléaires, le 29 août dernier, Journée internationale contre les essais nucléaires.

Le 2 décembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Journée internationale contre les essais nucléaires, sur proposition du Kazakhstan.

Le jour choisi a été le 29 août, en mémoire de la fermeture d’un site d’essais nucléaires en 1991, qui opérait sur le territoire kazakh, alors intégré à l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS).

L’existence d’une bombe nucléaire a choqué et effrayé le monde lorsque, le 6 août 1945, les États-Unis l’ont utilisée pour la première fois contre la ville japonaise d’Hiroshima, et trois jours plus tard, contre la ville de Nagasaki.

Ces attaques ont fait des centaines de milliers de victimes directes : morts et blessés, y compris ceux qui, avec le temps, ont constaté que les radiations libérées par la bombe continuaient de faire des ravages pour les générations futures.

Cette démonstration de puissance des États-Unis a incité l’URSS, le Royaume-Uni, la France et la Chine à fabriquer leurs propres bombes nucléaires comme moyen de dissuasion.

« Il y a dix ans, dans les forums où l’on travaillait sur ces questions à l’ONU, les gens qui parlaient étaient normalement les représentants des puissances qui avaient des armes nucléaires. Ils disaient : « Nous en avons besoin pour notre sécurité », a dit M. Robinson, en faisant référence à l’époque où la date anti-test des Nations Unies a été approuvée.

« A partir de 2010, cela a changé, et au lieu de parler des besoins de sécurité de ces puissances, on a commencé à parler des effets et des conséquences pour l’humanité », a déclaré l’éditeur de l’agence internationale Pressenza à Londres, producteur du documentaire sorti le 29 mai.

Le film retrace l’histoire des luttes civiles contre l’utilisation militaire de l’énergie nucléaire dans différentes parties du monde et se poursuit jusqu’au 7 juillet 2017, jour de l’approbation du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, par 122 pays.

Pour voir la vidéo ( 2′ 16′′ ) avec les sous titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas a droite de la fenêtre du lecteur vidéo).   2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement.    3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquer sur Français.

« Ceux qui n’ont pas d’armes nucléaires, mais qui vivent sous leur menace, ont voté pour », dit le film.

Dans l’une des interviews [du film documentaire], un médecin affirme :  » Nous pouvons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour maintenir l’état de santé de nos patients, mais si une bombe nucléaire arrive, ce sera en vain, c’est le plus grand danger pour la santé humaine « , a expliqué M. Robinson.

Si une guerre atomique se déclenchait, il n’y aurait pas de vainqueur à cause des conséquences globales qu’elle entraînerait, puisque les bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki ont été largement dépassées en ce moment en termes de pouvoir destructif.

« Il n’y a pas moyen de gagner une guerre atomique sans éliminer la civilisation humaine telle que nous la connaissons aujourd’hui « , a dit M. Robinson.

On estime qu’une éventuelle confrontation atomique entre l’Inde et le Pakistan  » pourrait mettre fin à la vie de près de deux milliards d’êtres humains, et pas seulement dans ces deux pays. C’est donc un problème très important et urgent pour l’humanité », a-t-il conclu.

Catégories: International, Interviews, Paix et Désarmement
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.