Restitutions définitives à l’horizon

30.01.2019 - Colonialism Reparation

Restitutions définitives à l’horizon
Homme Nok au pavillon des sessions, Musée du Louvre. (Crédit image : Par Inconnu, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=896478)

Colonialism Reparation se félicite que le « Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain » commissionné par le Président français recommande la restitution définitive des trésors pillée pendant la période coloniale et il demande que tous les anciens colonisateurs s’engagent dans cette direction comme première étape de la Réparation des dégâts du colonialisme.

Le 19 octobre 2018, seulement quelques semaines avant la remise prévue du Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain, le Groupe de dialogue Bénin formé par certains musées de l’Autriche, de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et de la Suède et par certains représentants de la Nigeria a annoncé un accord en style néocoloniale pour prêter au Nigeria les trésors pillés en 1897 pendant la conquête du Royaume du Bénin (actuellement Nigeria) de façon de ne les devoir pas rendre effectivement.

Le 23 novembre 2018 les professeurs universitaires Felwine Sarr et Bénédicte Savoy ont remis au Président de la France Emmanuel Macron le « Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain. Vers une nouvelle éthique relationnelle” commissionné six mois auparavant. Le rapport à la page 24 supprime toute ambiguïté concernant les restitutions qui doivent être définitives, à la page 26 il se pose des questionnes sur les motivations (solder à moindres frais un lourd passé colonial, utiliser l’espace symbolique comme d’un outil de soft power, envoyer un message aux diasporas africaines en France, instituer une nouvelle étique relationnelle entre les peuples, accomplir un travail nécessaire sur sa propre histoire), à la page 33 il confirme leur signifié réparateur, comme nous aussi avons affirmé, à la page 54 il trace les grandes lignes d’un chronogramme pour le programme de restitutions, à la page 61 il propose la modification du Code du patrimoine pour les rendre possibles et durables et à la page 73 il soutient une série d’activités de diffusion au niveau public afin de favoriser leur appropriation populaire. Au terme de la rencontre le Président français a annoncé ensuite la restitution sans retards au Bénin de vingt-six oeuvres pillées lors de la conquête de novembre 1892 et a proposé de réunir à Paris dans le premier trimestre 2019 l’ensemble des partenaires africain et européen pour construire ensemble cette nouvelle relation et cette politique d’échanges.

Le 27 novembre 2018 le Ministre de la Culture du Sénégal, Abdou Latif Coulibaly a demandé la restitution de tous les trésors de son pays.

Le 8 décembre 2018 des manifestations en faveur des restitutions ont été organisées à Berlin et à Londres.

Le 13 décembre 2018 l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé, sur initiative de la Grèce, la résolution 73/130 sur le « Retour ou restitution des biens culturels aux pays d’origine », qui donne continuité au pluri-décennal travail de l’UNESCO sur les restitutions.

Le 19 décembre 2018 même le Ministre de la culture et de la francophonie de la Côte d’Ivoire Maurice Bandaman a demandé la restitution d’un premier lot de cent-quarante-huit trésors dans l’attente de la construction d’un musée d’importance internationale qui puisse contenir les autres.

Le 2 janvier 2019 la Ministre de la culture et des médias de l’Allemagne Monika Grütters a déclarée que « attendre passivement qui veut les restitutions ce n’est pas la manière d’élaborer notre passé colonial. Nous-mêmes devons activement approcher les descendants ».

Colonialism Reparation se félicite que le « Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain » commissionné par le Président français recommande la restitution définitive des trésors pillée pendant la période coloniale et il demande que tous les anciens colonisateurs (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne, Portugal, Pays-Bas, Belgique, Italie, etc.) s’engagent dans cette direction comme première étape de la Réparation des dégâts du colonialisme.

Catégories: Afrique, Peuples originaires
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.