36 Parlementaires réclament la protection de Julian Assange

13.12.2018 - Pressenza Berlin

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien, Allemand, Catalan

36 Parlementaires réclament la protection de Julian Assange

Trente-six membres du Bundestag, du Parlement néerlandais et du Parlement européen ont exhorté le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, le Président équatorien Lenin Moreno et la Première ministre britannique Theresa May à protéger Julian Assange, publiciste et fondateur du réseau de recherche Wikileaks.

Une « solution rapide » est nécessaire, compte tenu de l’état de santé d’Assange, qui vit depuis six ans dans l’asile de l’ambassade forcée à Londres, selon une lettre de la leader de la gauche au Bundestag allemand, Sara Wagenknecht, et d’autres parlementaires à l’occasion de la Journée internationale des Droits humains le 10 décembre.

La menace constante et arbitraire du Royaume-Uni et des États-Unis, la privation de liberté pendant des années, la séparation continue de la famille et des amis, l’obstruction des soins médicaux appropriés et l’isolement récent d’Assange depuis mars de cette année sont des violations graves et scandaleuses des droits humains en Europe centrale, explique la lettre de protestation.

La lettre condamne expressément la menace du gouvernement équatorien de retirer la protection précédemment accordée à Assange à l’ambassade, alors qu’aux États-Unis, un mandat d’arrêt secret a été émis contre le citoyen australien.

Sans protection juridique et sans clarification de sa situation, Assange court le risque d’être extradé vers un « gouvernement imprévisible aux Etats-Unis ». Les députés demandent la libération immédiate de Julian Assange et son départ vers un pays sûr.

+++++

Berlin / Bruxelles, le 10 décembre 2018

Monsieur le Secrétaire général, Monsieur António Guterres,

M. le Président Lenin Moreno,

Madame la Première ministre Theresa May,

Six ans après l’asile forcé de Julian Assange à l’ambassade, et à l’occasion de la Journée internationale des droits humains le 10 décembre, nous demandons la protection du journaliste et fondateur de la plateforme de divulgation Wikileaks, qui dénonce les crimes de guerre et autres violations graves commises par les gouvernements.

  • Nous sommes préoccupés par la santé de M. Assange et appelons les Gouvernements du Royaume-Uni et de l’Équateur à une solution rapide.
  • Nous condamnons la menace du gouvernement équatorien de retirer la protection précédemment accordée à M. Assange dans la zone de l’ambassade, alors qu’un mandat d’arrêt secret pour l’arrestation du citoyen australien a été délivré aux États-Unis.
  • Nous soulignons l’importance de l’avis de la Cour interaméricaine des Droits humains, qui engage l’État équatorien à œuvrer pour le bien-être des personnes qui ont demandé la protection dans les missions diplomatiques.
  • Nous notons que le WGAD, le groupe de travail indépendant de l’ONU, a condamné les poursuites engagées contre M. Assange pour persécution arbitraire.

Si M. Assange était expulsé de l’ambassade sans protection juridique et sans clarification de sa situation, son extradition vers un gouvernement américain imprévisible qui le persécuterait et le condamnerait peut-être à la prison à vie serait inévitable.

La menace constante et arbitraire de la Grande-Bretagne et des États-Unis, les années de privation de liberté, la séparation continue de la famille et des amis, l’obstruction aux soins médicaux adéquats et l’isolement récent de M. Assange depuis mars de cette année sont des violations flagrantes et scandaleuses des droits de l’homme en Europe.

Par conséquent, nous exigeons sa libération immédiate et son départ vers un pays sûr.

Merci d’avance pour votre réponse.

Avec tout le respect que je vous dois,

Eva Joly, MdE, membre du Parlement Européen, France

Stelios Kouloglou, membre du Parlement Européen, Grèce

Patrick LeHyaric, membre du Parlement Européen, France

Sahra Wagenknecht, membre du Bundestag, Allemagne

Gökay Akbulut, membre du Bundestag, Allemagne

Christine Buchholz, membre du Bundestag, Allemagne

Jörg Cezanne, membre du Bundestag, Allemagne

Javier Couso, membre du Parlement Européen, Espagne

Sevim Dagduen, membre du Bundestag, Allemagne

Diether Dehm, membre du Bundestag, Allemagne

José Inácio Faria, membre du Parlement Européen, Portugal

Takis Hadjigeorgiou, membre du Parlement Européen, Chipre

Heike Hänsel, membre du Bundestag, Allemagne

Andrej Hunko, membre du Bundestag, Allemagne

Ulla Jelpke, membre du Bundestag, Allemagne

Sadet Karabulut, parlementaires, Hollande

Kostadinka Kuneva, membre du Parlement Européen, Grèce

Paloma López Bermejo, membre du Parlement Européen, Espagne

Gesine Lötzsch, membre du Bundestag, Allemagne

António Marinho e Pinto, membre du Parlement Européen, Espagne

Fabio de Masi, membre du Bundestag, Allemagne

Marisa Matías, membre du Parlement Européen, Portugal

Ana Miranda, membre du Parlement Européen, Espagne

Zaklin Nastic, membre du Bundestag, Allemagne

Alexander Neu, membre du Bundestag, Allemagne

Dimitrios Papadimoulis, membre du Parlement Européen, Grèce

Helmut Scholz, membre du Parlement Européen, Allemagne

Eva-Maria Schreiber, membre du Bundestag, Allemagne

Maria Lidia Serna Rodríguez, membre du Parlement Européen, Espagne

Barbara Spinelli, membre du Parlement Européen, Italie

Bart Staes, membre du Parlement Européen, Belgique

Alexander Ulrich, membre du Bundestag, Allemagne

Miguel Urbán, membre du Parlement Européen, Espagne

Marie-Christine Vergiat, membre du Parlement Européen, France

Kathrin Vogler, membre du Bundestag, Allemagne

Sabine Zimmermann, membre du Bundestag, Allemagne

Catégories: Amérique du Sud, Communiqués de Presse, Droits humains
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.