Maintenant le peuple ! Élargissement du mouvement

28.06.2018 - Belgique - Gilles Smedts - Partido Humanista Internacional

Maintenant le peuple !  Élargissement du mouvement

Par Gilles Smedts, Parti Humaniste International – Belgique

Le 12 avril dernier à Lisbonne, la France insoumise, Podemos (Espagne) et le Bloco de Esquerda (Portugal) signaient le manifeste « Maintenant le Peuple ! Pour une révolution citoyenne en Europe ». L’appel a depuis été entendu par trois nouvelles formations : l’alliance rouge-verte danoise, l’alliance de gauche de Finlande, et le parti de gauche de Suède.

Ce mercredi 27 juin au Parlement européen à Bruxelles, Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise), Catarina Martins (Portugal, coordinatrice nationale du Bloco de Esquerda), Pernille Skipper (Danemark, porte-parole de l’Alliance Rouge-Verte), Li Andersson (Finlande, présidente de l’Alliance de Gauche), Miguel Urban Crespo (Espagne, Podemos), Malin Björk (Suède, Parti de Gauche), se sont retrouvés pour signer une déclaration officialisant l’élargissement du mouvement. Les députés européens Marisa Mattias (Portugal, Bloco de Esquerda) et Younous Omarjee (France Insoumise) étaient également présents.

Jean-Luc Mélenchon a rappelé l’échec de l’Union européenne dans sa forme actuelle. Imaginée depuis son origine sous prétexte de construire la paix, elle n’a plus qu’un seul projet faisant l’unanimité, celui de l’Europe de la défense, de l’Europe de la guerre.

L’Europe sociale, mais aussi l’Europe économique sont en échec.

L’Europe politique ne va pas mieux. Face à certains ministres hongrois, autrichiens, allemands et italiens qui évoquent de constituer un « axe », le rassemblement « Maintenant le peuple » se présente en alternative, avec comme priorités les performances sociales, la sortie de l’OTAN et le rejet du système économique dominant actuel. Les priorités doivent être la paix et la coopération.

Jean-Luc Mélenchon demande à l’Europe de regarder son histoire en face. C’est le seul continent qui a envahi tous les autres, souvent en massacrant les populations autochtones. Le projet de la défense européenne est une aberration car il s’agit toujours de construire une Europe « contre » quelque chose, toujours en compétition, que ce soit contre les USA, la Russie, le Chine ou autre. Il est temps de construire l’Europe de la coopération.

Par rapport à l’immigration, thème central du prochain sommet européen, la proposition rappelée par Jean-Luc Mélenchon est d’en éliminer les causes fondamentales, à savoir les guerres, le système économique de libre échange et le dérèglement climatique. L’Europe impose des partenariats économiques injustes et des accords commerciaux insoutenables ; l’Europe est un des principaux fournisseurs d’armes ; elle est aussi un des principaux pollueurs. L’Europe est donc en mesure d’éliminer les causes du départ des populations de chez eux contre leur volonté.

Et si les gens quittent leurs conditions de vie insoutenables, il est de la responsabilité de l’Europe de les accueillir de manière digne et responsable en tant qu’êtres humains à part entière.

Catégories: Communiqués de Presse, Europe, International, Politique
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.