Burkina Faso : abolition de la peine de mort !

07.06.2018 - Riccardo Noury

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien, Grec

Burkina Faso : abolition de la peine de mort !

Le 1er juin 2018, le Parlement du Burkina Faso a adopté un nouveau code pénal qui ne prévoit plus la peine de mort comme sanction pénale possible.

La dernière exécution dans ce pays africain a eu lieu en 1988. Le Burkina Faso est donc abolitionniste de fait depuis 30 ans, mais il l’est aujourd’hui par la loi.

L’Afrique subsaharienne reste le continent le plus fortement orienté vers l’abolitionnisme. Au cours des 20 dernières années, la peine de mort a été retirée des codes du Bénin, du Burundi, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée, de Madagascar, de la République démocratique du Congo, du Rwanda, du Sénégal et du Togo.

Le Burkina Faso est le 107e pays totalement abolitionniste par voie législative, auquel s’ajoutent encore 28 États abolitionnistes de fait et sept États abolitionnistes pour les crimes de droit commun.

Catégories: Afrique, Droits humains, International
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


Présentation de Pressenza en vidéo

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.