Le cinéaste Lucio de Candia et « l’image comme outil de changement »

21.04.2018 - Madrid, Espagne - Redacción Madrid

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Allemand, Grec

Le cinéaste Lucio de Candia et « l’image comme outil de changement »
(photo https://goo.gl/images/VZwYWd)

Lucio de Candia, réalisateur italien, a remporté le prix FICNOVA pour Balkan Blues et, profitant de sa participation au Forum Humaniste Européen de 2018 à Madrid, nous avons voulu l’interroger sur le rôle possible de l’image dans la transformation humanisante de l’être humain.

Vous allez participer au Forum Humaniste Européen 2018 dans la catégorie « L’image comme outil de changement » … Sans aucun doute, l’image est un élément fondamental de ce moment historique : comment voyez-vous que cela puisse aider à produire des changements ?

De nos jours, les médias sociaux, les chaînes de télévision et les sites web jouent un grand rôle dans le conditionnement de l’esprit des gens (principalement de la jeune génération)… et lorsque les gens ne sont pas conscients, c’est de manière inconsciente qu’ils sont persuadés de faire des choix et d’adopter des comportements. C’est le mécanisme même de la publicité.
Mais si la publicité a pour objectif de vendre des produits, les nouvelles technologies influencent la façon de penser dans son ensemble ; mais les images peuvent être utilisées de manière constructive quand elles cherchent à sensibiliser parce que la société internationale a besoin d’un changement (économique, politique, droits de l’homme, environnement) et seule une minorité veut préserver le « statu quo » à des fins égoïstes.

Peut-être que le cinéma peut produire des changements psychosociaux : dans ce cas, le travail a-t-il transformé le réalisateur lui-même ?

Oui, les changements psychosociaux sont les effets de la conscientisation. Le cinéma est un puissant instrument de réflexion car il permet de montrer des histoires qui trouvent rarement de la visibilité dans la programmation dominante. Avant d’entamer un travail, je suis conscient de ce que je veux dire. De toute façon, quelque chose peut arriver quand des situations inattendues se produisent, alors on peut trouver de nouvelles émotions que l’on veut montrer d’une certaine façon au public. De plus, lorsque vous êtes plus impliqué dans l’histoire – par exemple, après des interviews sur un documentaire – il est plus facile de connaître certains mécanismes méconnus nécessaires pour comprendre et lutter en faveur d’une amélioration de la société. Malheureusement, des gens puissants contrôlent les médias dans tous les pays et le défi consiste à « atteindre une plus large audience ».

Vous avez reçu le prix FICNOVA avec Balkan Blues, quel feed-back avez-vous eu après la première et le parcours que le documentaire a suivi ? Quelle influence a-t-il eue ?

La première chose qui m’a surpris, c’est que beaucoup de gens ne savaient rien de l’ancienne guerre de Yougoslavie, même si c’était de l’autre côté de la Méditerranée. Les médias parlent de faits historiques mais « brûlent » tout simplement des informations, analysent rarement les événements et sont rapidement prêts à distraire le public. Je suis très heureux parce que Balkan Blues a stimulé la réflexion et créé des émotions chez le public. Bien sûr, j’étais également heureux de recevoir des prix parce que c’est une reconnaissance du travail persévérant et du professionnalisme.

Comment le cinéma, l’image en général, peuvent-ils aider à ouvrir ou à renforcer les chemins qui nous mèneront à une planète rassemblée, à une seule humanité ?

Le forum humaniste et les festivals de films indépendants sont des exemples tangibles de ce qui peut être fait. Mais il est également important de sensibiliser les producteurs et les imprésarios en général sur l’importance de certains thèmes tels que la paix et la diversité des opinions, par exemple. Le plus grand défi consiste à sensibiliser les politiciens car ils sont souvent dans la logique du pouvoir.

Quels éléments, selon vous, sont susceptibles de nous aider à nous unir sur ce chemin ?

Travailler ensemble et penser à de nouvelles idées pour impliquer beaucoup de monde dans cette démarche.

Catégories: Culture et Médias, International, Interviews, Nonviolence
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Femmes

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.