Le Forum Mondial des Médias libres au FSM, Salvador (Bahia, Brésil)

28.02.2018 - Rédaction France

Le Forum Mondial des Médias libres au FSM, Salvador (Bahia, Brésil)

Le Forum mondial des médias libres sera présent au Forum social mondial (www.wsf2018.org) à Salvador (Bahia, Brésil) du 13 au 17 mars 2018. Le FMML est né en 2009, dans le cadre du Forum social mondial (FSM) grâce au rassemblement d’activistes cherchant à garantir la liberté d’expression et la lutte pour d’autres formes de communication. Après dix ans, nous avons organisé beaucoup d’activités partout dans le monde et 5 éditions du FMML adossées au FSM, initiées par des journalistes, des associations, des blogueur.euse.s, des producteur.rice.s d’informations, des ONG, des représentant.e.s des mouvements sociaux, des développeur.euse.s de technologies libres, etc.

Cette année encore, nous organiserons ensemble des débats et des tables-rondes et participerons à la couverture partagée du Forum social mondial de Salvador. Vous et votre organisation êtes invités à prendre part à ce mouvement. Si vous proposez des activités à Salvador ayant un lien avec la communication et les enjeux des médias libres, nous vous invitons à les diffuser sous la bannière « FMML ». Vous trouverez ci-dessous certains ateliers qui ont déjà été confirmés par le FSM. En plus d’ateliers et de tables-rondes, le FMML va soutenir l’organisation d’une couverture partagée de l’événement avec des radios communautaires, la WSFTV et différents sites internet.

Si vous souhaitez participer à cette couverture partagée ou articuler votre atelier avec d’autres qui concernent la communication, diffusez-les sous la bannière FMML et contactez-nous à cette adresse jusqu’au 4 mars : info@fmml.net
*****
Activités relatives aux médias libres, appuyées par le FMML

a) Lancement de la publication « Médias libres : défis, objectifs et alternatives » : Cette activité se déroulera sous la forme d’une table-ronde sur les médias alternatifs et leurs luttes, dans un contexte croissant d’oppressions, de violence et de censure partout dans le monde. Débat avec les auteurs de cette publication, provenant de différents pays (France, Canada, Brésil). Proposé par : FMML

b) Avenir et défis du FMML : cet atelier a pour but d’avancer sur le débat autour de l’avenir du FMML, en faisant le focus sur ses défis et notamment la construction d’un mouvement des médias libres à grande échelle. La réflexion vise à clarifier les différentes priorités et fronts de lutte pour le mouvement, en réfléchissant à comment développer une identité claire qui puisse mobiliser de nouveaux groupes pour rejoindre le FMML ; clarifier aussi la parole politique du FMML en relation avec d’autres luttes pour la justice sociale ou contre le colonialisme ; réfléchir aux différents discours et prises de position politique à l’intérieur du FMML. Proposé par : FMML

c) Informer sur les multinationales n’est pas un crime : Face aux procès et aux pressions de toutes sortes de la part des multinationales qui veulent empêcher le travail d’investigation les concernant, cet atelier apportera des témoignages pour montrer comment les sociétés civiles, et plus particulièrement les médias, s’organisent pour préserver leur liberté d’expression et d’information. Proposé par : Ritimo

d) Atelier sur la Palestine : Cet atelier consiste en une introduction au média anti-colonial, de l’île de la Tortue à la Palestine et donnera une vue d’ensemble des médias contre l’apartheid. Nous présenterons également Radio Free Palestine comme un modèle de diffusion de la solidarité par delà les frontières. Proposé par : Laith Marouf et Gretchen King

e) Table-ronde sur la concentration des médias et la démocratie : Ce panel cherche à analyser les possibilités de recherches et d’actions pour la démocratisation de la communication, incluant les effets de la concentration des médias comme facteurs bloquant pour la diversité culturelle mais également les développements de médias régionaux et locaux. Cet atelier vise à traiter des enjeux liés à la recherche de garanties juridiques pour affirmer la communication démocratique comme un droit humain, mais aussi les possibilités pour les mouvements sociaux de prendre part à ce mouvement, par exemple en soutenant la pérennité des médias communautaires, la complémentarité avec d’autres environnements multimédia et activisme numérique dans les territoires défavorisés. Proposé par : groupe du Professeur Adilson Cabral

f) Télévisions communautaires, du Brésil (TV Kirimurê) au Canada (CUTV & CMAC) et autres expériences médiatiques : Activité d’échange sur les expériences, les défis et la mise en réseau des TV communautaires autour du monde. Proposé par : Ciranda, WSFTV, Laith Marouf, Gretchen King et Adilson Cabral

g) Activité de convergence “Communication en défense de l’université publique. L’université publique en défense de la communication” : L’importance des médias publics pour promouvoir la diversité et la pluralité médiatique et rôle des universités dans la construction d’un système public de communication. Proposé par : Conseil d’administration bénévole de l’entreprise publique de communication (EBC)

h) Table-ronde sur les radios communautaires en Afrique et au Machrek : contribution des ONG du Sénégal, Niger, Mali, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Liban et Jordanie. Proposé par : E-Joussour

i) Réunion cyberféministe internationale – décoloniser Internet  : Le but de cette réunion est de créer un réseau de cyberféministes pour discuter des manières de faire du plaidoyer pour l’activisme féministe sur internet, en axant la réflexion sur le maintien de la vie privée et la sécurité numérique. L’idée est de discuter et de sensibiliser les leaders féministes et les groupes de femmes qui utilisent internet au besoin d’utiliser des espaces sécurisés, de pratiquer l’auto-défense et de réfléchir aux usages de cet outil de communication dans une vision critique, afin qu’il soit davantage inclusif, féministe et antiraciste.

j) Lancement du Rapport « Droit à la communication, Brésil 2017 » : Ce rapport revient sur les principaux cas de violations du droit à la communication pour l’année qui vient de s’écouler. Par exemple, la nouvelle législation qui encourage les conglomérats médiatiques, la privatisation des services de télécommunications, le démantèlement de la communication publique, la manipulation des médias hégémoniques sur le processus politique actuel au Brésil. Proposé par : Intervozes

l) Élections 2018 et les risques pour la liberté d’expression : Cette table-ronde a pour objectif d’amener des réflexions sur le rôle des médias de masse, celui des médias publics, celui des médias alternatifs et d’internet dans le débat sur les élections qui vont avoir lieu au Brésil en octobre prochain. Des sujets comme la manipulation médiatique, les fakenews, la diversité et la pluralité des médias seront discutés. Proposé par : Forum national pour la démocratisation des communications (FNDC)

m) Table-ronde sur les convergences : communication, internet des choses et monde du travail. Proposé par : Ciranda, E-changer et Sindycom-Suisse.

 

Source : https://www.ritimo.org/Le-Forum-Mondial-des-Medias-libres-au-FSM-Salvador-Bahia-Bresil

Catégories: Amérique du Sud, Culture et Médias, International
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.