« Un peso investi dans la culture, c’est cinq pesos d’épargnés dans la sécurité »

17.09.2013 - Télam - Agencia Nacional de Noticias de la República Argentina

Cet article est aussi disponible en: Anglais

Villa 21, Image par Telam

Le secrétaire argentin de la culture Jorge Coscia, a aujourd’hui mentionné « qu’un peso investi dans la culture, c’est cinq pesos d’épargnés dans la sécurité » et renforce la notion que la culture « est revigorante, en particulier, pour les secteurs les plus vulnérables. »

Le fonctionnaire l’a dit dans des déclarations à Rivadavia, une station de radio local.  Il déménage son cabinet du siège du secrétariat de la culture au bidonville Villa 21, où hier la présidente Cristina Fernández de Kirchner a inauguré la Maison de la Culture, dans le quartier de Barracas.

« Un peso dépensé dans la culture, c’est cinq d’épargnés dans la sécurité. Cela permet également d’économiser de l’argent dans la santé, car la culture est très revigorante, particulièrement pour les secteurs les plus vulnérables » a déclaré le secrétaire de la culture Jorge Coscia.

Il a également déclaré que l’inauguration d’hier sera utile pour élargir et approfondir les perspectives socio-culturelles du quartier.

(Traduit de l’anglais par Catherine Pageault)

Catégories: Amérique du Sud, Culture et Médias, International
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 14.12.19

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.