Fermeture de chaînes de télévision critiques à Madrid

10.05.2012 - Madrid - Redacción Madrid

Face à l’ordre reçu, annonçant la fermeture de plusieurs chaînes de télévision madrilènes, le responsable de Canal 33, Enrique Rioboo, homme très concerné par l’affaire notamment de par son positionnement critique face au gouvernement populaire, déclarait : « l’ordre de Aguirre de fermer les chaînes de télévision critiques est un acte inacceptable au sein d’une société démocratique… Le chantage et la contrainte qu’ils exercent sur les voisins de la Torre Valencia sont des façons d’agir propres à la mafia plutôt qu’à un gouvernement démocratique ».

Il parait évident de noter que cette déclaration a été prise au moment où les citoyens, déjà mobilisés, inondent les rues de la capitale, affichant un mécontentement général contre des médias qui les ont toujours couverts et qui s’avèrent critiques face à la politique du peuple.

Nous publions le communiqué de presse littéral, envoyé par CANAL 33.

NOTE DE PRESSE COMPLETE

« L’ordre de fermeture donné par la Communauté de Madrid aux chaînes de télévision Tele K, Solidaria et Canal 33 est inacceptable dans une société démocratique. Ces chaînes de télévision locales, fonctionnant depuis plus de 15 ans, sont des chaînes à succès à Madrid ; elles ne peuvent pas fermer ni être soumises au caprice de Madame Aguirre.»

« Canal 33 désire exprimer son refus absolu d’adopter une telle mesure, totalement anti démocratique voire même illégale. De plus, ce n’est pas la première fois qu’Esperanza Aguirre ferme une chaîne de télévision de manière ILLEGALE. Cela s’est déjà produit il y a quelques années avec le démarrage de la chaîne « La Otra ». Instantanément, elle supprima la chaîne DUSON TV. Les tribunaux, plusieurs années plus tard, déclarèrent cet acte comme étant ILLEGAL. Aguirre a pris cette décision ILLEGALE en totale impunité. »

« De ce fait, Canal 33 fait appel aux citoyens madrilènes afin qu’ils disent STOP à ce comportement inacceptable au sein d’une démocratie. Le gouvernement régional ne peut pas se comporter de cette manière ni fonctionner via des chantages et des contraintes envers la communauté de voisins de la Torre Valencia. Il les menace d’amendes très élevées s’ils ne venaient pas à couper nos émissions et à jeter nos équipes à la rue (ce dernier déclare disposer des contrats en vigueur d’installation et de loyer). Aguirre ne prête que peu d’intérêt et de respect à l’ETAT DE DROIT. »

« Canal 33 fonctionne conformément à la LOI GENERALE SUR L’AUDIOVISUEL : un amendement approuvé à l’unanimité par tous les groupes politiques, légalise la télévision locale de proximité sans but lucratif. Canal 33 fut, en collaboration avec Tele K, un élément d’impulsion quant à l’adoption de cet amendement. Comme on peut le penser, la loi est plus forte que n’importe quel autre titre administratif et dispose d’une crédibilité supérieure ; le gouvernement régional refuse pourtant, à plusieurs reprises de la respecter face à ses chaînes de télé les plus critiques : Tele K et Canal 33.

« Canal 33 maintient son dispositif d’informations spécial à la Puerta del Sol dans le but de continuer à informer la population de l’avancée de la situation d’ici les prochains jours ; la diffusion de programmes EN DIRECT des rues de Madrid et de sujets se rapportant au domaine du social étant les caractéristiques mêmes de la chaîne. En cas de censure et de coupure générale de notre signal, nous faisons appel à tous les citoyens madrilènes afin qu’ils protestent de la façon la plus énergique possible à travers internet et les réseaux sociaux, contre un gouvernement qui abuse de son pouvoir en fermant de médias de communication indépendants. »

Source : [www.canal33.info](www.canal33.info)

Traduction : Aurélie Dugué

Catégories: Communiqués de Presse, Europe, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.