Des missiles sol­ – air sur les toits de Londres. Ce n’est pas une blague. Les Jeux olympiques débarquent

04.05.2012 - London - Silvia Swinden

Autrefois, les Jeux olympiques consistaient en une série d’épreuves disputées entre les représentants de diverses cités ­états et royaumes de la Grèce antique ; parmi les épreuves figuraient principalement des épreuves d’athlétisme mais aussi de combat et de courses de chars. Pendant les Jeux, une trêve était déclarée, l’occasion de mettre les guerres en suspens et de résoudre les conflits.

Parmi les critiques proférées contre le déploiement de ces missiles tout droit sortis de Star Wars et visant à intercepter les avions ou hélicoptères qui chercheraient à attaquer les Jeux figurent les suivantes : on avance qu’une telle stratégie ferait des bâtiments concernés des cibles pour les terroristes ; que l’explosion d’un hélicoptère engendrerait des débris mécaniques et chimiques provenant tant de l’attaquant que du missile, et mettrait ainsi en danger les personnes se trouvant au sol; reste aussi à savoir reconnaître les avions malveillants des autres (il y a plusieurs années, un avion transportant des passagers qui survolait le Royaume­Uni et rencontrait des problèmes de communication avait failli être abattu par l’armée) ; enfin, les gens se demandent si le fait d’avoir des missiles sur leurs terrasses rend leurs assurances­habitation sans effet.

Le budget en matière de sécurité s’est envolé et se sont maintenant les Londoniens qui doivent en payer le prix, alors que la plupart d’entre eux n’a pas réussi à obtenir de places pour les Jeux et fera les frais des perturbations de transports et du lourd dispositif de sécurité mis en place (qualifié par certains d’ « État policier »). Dans plusieurs quartiers de Londres, des retraités organisent des manifestations et refusent de payer la taxe olympique ; ils affirment qu’ils sont prêts à aller en prison pour défendre leur cause.

**Quelle est la meilleure stratégie à adopter en matière de sécurité ?**

« Si tu veux la paix, prépare la guerre » écrivait Végèce au Ve siècle dans une sorte de manuel militaire romain. Dès lors, ce dogme a été utilisé pour attiser les conflits et la course aux armements, générant ainsi d’énormes profits pour les trafiquants d’armes sans laisser entrevoir le moindre signe de paix.

« Si tu veux la paix, prépare la paix » écrivait Joseph Rotblat, signataire du manifeste Russell ­Einstein et secrétaire général du Mouvement Pugwash sur la science et les problèmes internationaux depuis sa fondation jusqu’en 1973. En 1995, il s’était vu attribué, conjointement avec le Mouvement Pugwash, le Prix Nobel de la Paix pour leur action visant à promouvoir le désarmement nucléaire. Et il est évident que des missiles sol­-air ne seraient d’aucune utilité si quelqu’un décidait de lancer une attaque à la bombe sale contre la capitale. Il n’aurait qu’à aller ramasser les déchets radioactifs dont le journal [The Guardian ](http://www.guardian.co.uk/environment/2012/may/02/radioactive-waste-contaminating-uk-sites)a fait part aujourd’hui : « Selon un récent rapport du gouvernement, il est probable que des centaines de sites en Angleterre ou au Pays de Galles soient contaminés par des déchets radioactifs provenant d’anciennes bases et usines militaires ».

Mais que veut dire « prépare la paix » ? Voici quelques conseils pratiques

• N’occupez pas de territoires étrangers, cela pourrait en énerver certains ;

• Réduisez le budget destiné à l’armement et consacrez plus d’argent à la Santé, l’Éduction et la Protection sociale ;

• Créez un Fonds International visant à financer les besoins en matière de santé, d’éducation et développement ;

• Ne laissez pas vos banques faire pression sur l’économie des pays les plus pauvres ;

• Ne diabolisez aucun style de vie, aucune race ni aucune religion ;

• Mettez en place une culture de Réconciliation en créant un groupe de travail qui cherche à aborder les conflits par la Non­violence ;

• Débarrassez-vous de vos armes nucléaires, elles sont immorales, hors de prix et inutiles. En outre, elles encouragent d’autres personnes à vouloir en acquérir à leur tour ;

• Servez-vous de l’argent économisé pour arrêter les coupes budgétaires, il y a bien assez de ressources pour sortir de la crise économique ;

• Cessez de mentir au public.

Silvia Swinden
Author of “From Monkey Sapiens to Homo Intentional: The Phenomenology of the Nonviolent Revolution”
Adonis & Abbey, London 2006

Catégories: Europe, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.