Mobile à déterminer après l’assassinat d’un blogueur et politicien du Rio Grande do Norte

23.06.2011 - Serra do Mel - Reporters Sans Frontières

Il était également fondateur et propriétaire du quotidien O Serrano.

Ednaldo Figueira venait de publier une enquête assortie d’un sondage sur la gestion des comptes municipaux. Il était connu comme principal opposant au maire de Serra Do Mel, Josivan Bibiano de Azevedo, issu du Parti pour la sociale-démocratie brésilienne (PSDB, centre-droit).

Agé de 36 ans, le blogueur a été tué de six balles. Trois inconnus circulant à moto l’ont exécuté alors qu’il sortait de son travail. Le président du PT du Rio Grande do Norte, Eraldo Paiva, a confié au quotidien Diário de Natal que la victime avait reçu des menaces. Le même a alors annoncé la création d’une commission de suivi de l’affaire.

“Le contexte de fortes tensions politiques constatées à Serra do Mel amène à privilégier la piste politique. Néanmoins, tenir un blog et parler du thème sensible de la corruption n’est pas sans risque au Brésil, comme l’a déjà illustré cette année l’attentat dont a réchappé, au mois de mars à Rio de Janeiro, le blogueur Ricardo Gama (http://fr.rsf.org/bresil-un-possible-reglement-de-comptes-a-24-03-2011,39863.html). Il importe, dans cette nouvelle affaire, que la classe politique locale dans son ensemble soit mobilisée en faveur de la manifestation de la vérité, au nom de la défense des libertés et du débat démocratique”, a déclaré Reporters sans frontières. L’organisation rappelle également la forte présence dans cette région du crime organisé, dont cet assassinat pourrait porter la signature compte tenu du mode opératoire des tueurs.

Le Brésil compte deux journalistes tués depuis le début de l’année 2011. Luciano Leitão Pedrosa, employé de la station Radio Metropolitana FM et directeur de programme de la chaine locale TV Vitória, a été assassiné le 9 avril dans l’État du Pernambouc (Nord-Est) (http://fr.rsf.org/bresil-un-journaliste-assassine-l-enquete-22-04-2011,40086.html). Valério Nascimento, propriétaire et directeur du journal Panorama Geral, a subi le même sort le 3 mai dans l’État de Rio de Janeiro (http://fr.rsf.org/bresil-le-bilan-s-alourdit-avec-l-04-05-2011,40226.html). Dans l’une et l’autre affaire, l’enquête a donné peu de résultats alors que la lutte contre l’impunité avait marqué des points dans d’autres cas plus anciens.

Catégories: Amérique du Sud, Communiqués de Presse, Droits humains, International

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 25.02.20

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.