Obama rompt son engagement

01.02.2010 - Washington - Pía Figueroa

Au début de son mandat, Barack Obama a effectivement suscité les mêmes espoirs que Michael Gorbachov dans les années quatre-vingt. Mais contrairement à l’artisan de la Perestroika, le président américain a rapidement déçu.

Il vient d’annoncer un budget fédéral sans précédent pour 2011 : 3 800 milliards de dollars marqué par une augmentation des dépenses d’armements de 44 milliards de dollars.

Si la proposition de Barack Obama est approuvée, le budget du Pentagone s’élèvera à 708 milliards de dollars.

En outre, la Maison Blanche demande au Congrès de valider une augmentation du budget de l’arsenal nucléaire des Etats-Unis de plus de cinq milliards de dollars pendant les cinq prochaines années.

Obama veut obtenir une rallonge malgré son engagement à réduire l’arsenal américain pour se diriger vers un monde sans armes nucléaires.

Il ne fait aucun doute que les tensions internationales s’amplifieront, si ces augmentations sont approuvées.

*(Traduction : RA/CM)*

Catégories: Amérique du Nord, International, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

 

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.