La Bolivie aura son Parc d’Étude et de Réflexion

28.01.2010 - Cochabamba - Iván Novotny

Le 21 janvier dernier, les promoteurs du nouveau Parc d’Étude et de Réflexion en Bolivie ont signé le Contrat de Compromis de Vente pour acquérir la propriété du terrain où se situera ce nouvel espace. Le Parc d’Étude et de Réflexion « Montecillo », proche de Cochabamba, en Bolivie se situera dans la Communauté de Montecillo, la Municipalité de Tiquipaya, Province de Quillacollo, du Département de Cochabamba.

Le terrain, de 7035 m2, dispose d’une construction qui peut être agrandie et qui peut être utilisée comme Centre de Travail, espace où se dérouleront des réunions et des retraites pour l’étude et la réflexion. Pour finaliser le paiement du terrain et concrétiser les travaux, les organisateurs vont lancer une campagne d’apports économiques volontaires.

« Il reste encore un long processus à parcourir, mais la joie de disposer d’un Nouveau Phare qui irradie vers le profond en Bolivie et qui a déjà commencé à contaminer tous les coins de ce pays », exprime Alejandro González, membre de la Commission Organisatrice du Parc « Montecillo ».

Le 24 janvier prochain, des personnes venant de six villes de Bolivie auront une réunion pour découvrir le parc et discuter des futures activités. « Pour dire à tous comment nous allons donner vie à ce lieu sacré », informe Alejandro.

« Le peuple bolivien vit un processus social merveilleux et inspirateur pour le monde entier. Maintenant il est possible que le plus profond de l’humanisme fasse son effet sur les gens qui s’approcheront de ce chemin qui mène à la rénovation totale », exprime Alejandro ému, activiste du Mouvement Humaniste dans la ville de Cochabamba.

Les promoteurs des Parcs d’Étude et de Réflexion dans le monde qui appartiennent à l’Humanisme Universaliste et au Message de Silo, définissent ces lieux comme « des espaces ouverts à l’étude et à la réflexion, pour approfondir sur soi-même et pour favoriser la non-discrimination, l’affection et la réciprocité dans la considération des autres ».

En ce qui concerne les objectifs de ces espaces, ils nous informent : « Nous aspirons qu’avec eux surgisse une véritable vague de bons sentiments qui aideront à dévoiler ce qui est Sacré à l’intérieur et à l’extérieur de chacun, en nous permettant de comprendre que nous ne sommes pas seuls en ce monde ni dans les mondes infinis ».

En ce moment on trouvent les Parcs d’Étude et de Réflexion à: Manantiales et El Remanso (Chili), La Reja, Carcarañá y Parque Kohanoff (Argentine), Caucaia (Brésil), La Unión (Colombie), Red Bluff (Etats-Unis), Toledo (Espagne), Attigliano (Italie), Ashram Khandroli (Inde), et le Parc « historique » Punta de Vacas, à la frontière entre l’Argentine et le Chili, parmi ceux qui fonctionnent déjà ou prêt à fonctionner dans différents pays du monde.

Traduit par Antonia Villadieu

Catégories: Amérique du Sud, Culture et Médias, International

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.