Les marcheurs à Montréal félicitent l’assemblée Nationale du Québec et l’Hôtel de ville de Montréal

05.12.2009 - Montreal - Anne Farrell

Pour l’occasion, plusieurs représentants de groupes paficistes étaient présents: Marguerite Bilodeau, *«Artistes pour la paix»*, Michael Dworkind, *«Médecin pour la survie mondiale»*, Judith Berlyn de l’*«Alliance Canadienne pour la paix»* – campagne pour l’abolition des armes nucléaires, Matt Albrecht et Jerzy Jarmasz, *«A World without Wars»*, les membres de l’association Zen de Montréal et du Centre Jeunesse Unie de Montréal.

Roberto Verdecchia, coordinateur canadien de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence a expliqué que la Marche visait à créer une conscience qui rejette toutes les formes de violence. Selon Verdecchia, *«tout comme la conscience environnementale visait à ses débuts le rejet des formes de destruction de l’environnement et de l’écologie, une conscience pour la paix et la non-violence vise dans un premier temps au rejet de la guerre comme «la» méthode de résolution des conflits, à l’abolition des armes nucléaires, à la réduction progressive et proportionnelle de l’armement conventionnel et finalement au retrait immédiat des troupes d’invasion des territoires occupés»*.

Emilia Giorgetti a profité de la cérénomie pour remercier le maire Gérald Tremblay, les membres du comité exécutif ainsi que les membres du conseil de ville pour leur engagement à la promotion de la paix et des droits humains.

Madame Giorgetti a de plus félicité au nom du comité international de la Marche Mondiale, les membres de l’assemblée nationale du Québec et le député de Chicoutimi Stéphane Bédard pour leurs engagements dans l’avancement de la non-violence en Amérique du Nord en présence de Madame Carole Poirier députée du Parti Québécois (circonscription de Hochelaga-Maisonneuve). Le Québec est la première assemblée nationale des provinces canadiennes et le seul endroit en Amérique du Nord a avoir déposé un projet de loi afin de décréter le 2 octobre *«journée internationale de la non-violence»*.

Le 2 décembre, l’assemblée adoptait à l’unimité le projet de loi – les Québécois pourront célébrer officiellemment la journée internationale de la non-violence et porter le ruban jaune instauré par le comité de la semaine de la non-violence du Saguenay-Lac-Saint-Jean le 2 octobre prochain.

Catégories: Amérique du Nord, Culture et Médias

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.