La Marche Mondiale demande au Japon de fermer les bases américaines

19.10.2009 - Tokyo - Tony Robinson

Aujourd’hui, au Ministère des Affaires Etrangères, dans une atmosphère cordiale, le porte-parole de la Marche Mondiale, Rafael de la Rubia, a eu l’opportunité de féliciter le Japon pour sa position anti-nucléaire et de demander au nouveau gouvernement du pays de conserver à tout prix l’Article 9 de la Constitution japonaise.

Dans une lettre adressée au premier ministre japonais et remise à Yoshinori Takeda, sous-directeur de la Division chargée du Contrôle des Armes et du Désarmement du Département de la non-prolifération et de la Science, Rafael de la Rubia, porte-parole de l’organisation « Monde Sans Guerres », a demandé au Japon de « représenter ce que pense vraiment la majorité de ses citoyens et de mettre en œuvre trois initiatives au niveau international : la suppression des armes nucléaires, le renoncement à utiliser la guerre comme moyen de résoudre des conflits tout en préservant en même temps l’article 9 des attaques provenant de ceux qui souhaitent le supprimer ; et le retrait des troupes étrangères présentes sur le territoire d’autres nations. » Concernant ce dernier point, Rafael de la Rubia a également indiqué que « nous souhaitons aussi que le Japon fasse le nécessaire pour le départ des troupes militaires étrangères présentes sur son sol ».

Le ministère a officiellement remercié la Marche Mondiale pour sa venue au Japon et a souligné les efforts de la société civile pour sensibiliser au problème du nucléaire et pressionner les gouvernements pour l’abolition du nucléaire. Il a indiqué que la nouvelle administration japonaise allait donner la priorité aux problèmes de désarmement et a ajouté, « le gouvernement japonais a toujours souligné l’importance et les efforts importants de la société civile…Nous acceptons vos documents aujourd’hui et vous assurons que nous les remettrons au bureau du Premier Ministre. Contrairement au gouvernement précédent, le Premier Ministre met vraiment l’accent sur ce problème. Il est temps que le gouvernement et la société agissent. »

En retour, Rafael de la Rubia a remercié le sous-directeur et a invité le gouvernement japonais à participer lui-même à la Marche, l’équipe de base ne comptant pas de réprésentant japonais.

Un peu plus tard, l’organisateur de la Marche Mondiale au Japon, Makiko Sato, a exprimé son mécontentement par rapport à la réponse des Officiels. « C’est toujours la même histoire ; ils tiennent un discours devant la société civile mais dans les faits, ils agissent autrement. Mais je suis content: pour la première fois peut-être, quelqu’un a pu entrer au Ministère des Affaires Etrangères et demander la fermeture des bases américaines. »

Video en haute resolution:
[Video Tokio](http://videoforum.theworldmarch.org/index.php?action=videos;sa=downfile;id=628)

Catégories: Asie, International, Relations internationales

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.