Région

Sarah Onyango « Obama » appuie la Marche mondiale

Sarah Onyango « Obama », la grand-mère du président étasunien, a adhéré à la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence. Appréciant les idées qui animent cette action, elle invite à la soutenir amplement, souhaitant que les populations «assument leurs responsabilités et s’unissent pour faire de ce monde un lieu sans guerres, ou règne la réconciliation et la prospérité ».

Harold Mayne Nicholls et le football chilien s’engagent à diffuser la non-violence

L’Association Nationale de Football Professionnel, l’ANFP, représentée par Harold Mayne Nicholls, a signé un accord avec l’organisation Monde sans Guerre et sans violences, s’engageant à diffuser l’action internationale Marche Mondiale pour la Paix et la Non- Violence lors des matchs de la seconde phase du Championnat National.

Juanes explique ce qui motive son concert à La Havane

Le célèbre chanteur colombien Juanes qui a reçu cinq Grammy Awards, a demandé la permission au gouvernement cubain de donner un concert pour la paix en septembre, aux côtés d’autres artistes latino tels que Juan Luis Guerra, Silvio Rodríguez et l’espagnol Miguel Bosé. Un groupe d’antihumanistes basés à Miami fait opposition à ce projet.

D’Escoto: Vers une rénovation de L’ONU

L’Organisation des Nations Unies est en voie de rénovation car l’actuelle structure ne répond plus à la réalité mondiale, a déclaré Miguel D’Escoto, Président de cette organisation, lors de sa visite en Bolivie au cours de laquelle il a remis au Président Evo Morales un parchemin stipulant qu’il a été reconnu comme « Héros Mondial de la Terre Mère »

La flamme pour l’abolition du nucléaire allumée à Hiroshima arrive en Nouvelle-Zélande

Le 5 août, à Hiroshima, le maire de Waitakere a allumé une torche pour l’abolition du nucléaire, flamme qui fera le tour du monde lors de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence. Bob Harvey était au Japon pour l’assemblée annuelle des Maires pour la Paix, mouvement international regroupant 3000 villes, appelant à l’élimination des armes nucléaires.

Echec des négociations sur le partage de pouvoir à Madagascar

Les négociations en vue de mettre un terme à l’instabilité politique qui dure depuis plusieurs mois à Madagascar ont échoué car les parties concernées n’ont pu trouver un accord sur la présidence du gouvernement de transition. M. Ravalomanana a déclaré que la nomination de M. Rajoelina comme président constituerait une insulte à la démocratie.

Pour le chef de la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD/UNAMID), la guerre est terminée.

Le chef de la MINUAD, force pour le maintien de la paix dans la région au Darfour au Soudan, Rodolpho Adada, estime que la mission est une réussite. Il dit que les vagues de massacres se sont apaisées et que l’ampleur du conflit a diminué. Il ne dément pas que la région soit rongée par l’instabilité mais, selon lui, ce sont les bandits qui sont la cause des troubles actuels.

Aux Philippines, les lycéens forment des symboles humains pour la paix et la non-violence en vue de la Marche mondiale

Aux Philippines, des lycéens forment et documentent des symboles humains pour la paix dans le cadre de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence et en vue d’une campagne spécifique intitulée « Un million de symboles humains pour la paix » qui débute officiellement le 21 septembre (Journée mondiale de la paix).

Le voilier de Sheehan, le Camp Casey, s’embarque pour un sommet maritime de la paix

Cindy Sheehan, défenseur de la paix, invite tous les leaders de mouvements pour la paix à embarquer avec elle – entre le 27 et le 29 août – sur le navire « SS Camp Casey », amarré à Martha’s Vineyard, dans le but d’y organiser un sommet sur la paix. Cindy, qu’on appelle parfois la « maman de la paix » a perdu son fils, Casey, en Iraq, où il a été tué le 4 avril 2004.

Peace Boat Hibakusha entame son deuxième voyage le 26 août

L’ONG japonaise Peace Boat débute son deuxième voyage pour un monde sans d’armes nucléaires. Le navire, SS Oceanic, part de Yokohama avec 10 Hibakusha à bord. Ces survivants des bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki visiteront 20 pays durant 180 jours pour partager avec des citoyens du monde entier leur témoignage sur les bombardements nucléaires.

1 753 754 755 756 757 765